MENU
Accueil
Booba et Kaaris racontent ce qui s'est passé à Orly et expriment leurs regrets
Écouter le direct
Booba et Kaaris : ce qui s'est passé selon eux à Orly
Booba et Kaaris : ce qui s'est passé selon eux à Orly ©Radio France

Booba et Kaaris racontent ce qui s'est passé à Orly et expriment leurs regrets

Une enquête du Parisien révèle les déclarations des deux rappeurs sur le déroulement des faits et nous en apprend même un peu plus

Booba et Kaaris se sont violemment battus mercredi 1er août dernier dans le Hall 1 de l'Aéroport d'Orly . Placés 48h en garde à vue ils ont ensuite été en comparution immédiate.

Après l'audience au tribunal de Créteil, Booba, Kaaris et les participants à la rixe ont été envoyés en détention provisoire dans l'attente de leur procès le 6 septembre.

Denouvelles informations sur cette enquête ont été dévoilées  par le quotidien Le Parisien. On y rtrouve notamment les déclarations faites par Booba et Kaaris lors de leur garde à vue. Le quotidien a consulté les procès verbaux d'audition  des deux rappeurs. On apprend que Booba aurait déclenché la rixe  et on y lit les regrets des deux artistes :

Kaaris :

Je regrette que ça soit arrivé. Je fais la différence entre la violence du rap et ma vie réelle, qui est celle d’un père de famille qui s’occupe des siens.

Il précise qu’il aurait “changé d’avion” s’il avait su la présence de son rival.

Booba :

Avec tout ce qui se passe – Vigipirate, les attentats, les militaires –, c’est une mauvaise idée de faire ça dans un aéroport. La preuve, on est tous en cellule.

Les deux rappeurs avaient plaidé la légitime défense mais le déroulement des faits lors de la bagarre et les images de vidéosurveillance montrent que Booba serait à l'origine de la bagarre. En effet, un enquêteur note : " A 14h56 et 20 secondes, constatons (NDLR : sur les vidéos) l’accélération de Booba et Cheick F. qui se ruent sur Kaaris, Booba lui porte alors un coup de pied de face " .

Une version confirmée par le rappeur de Sevran  :

Booba et ses amis ont avancé vers nous en nous disant "Lève-toi salope, on va baiser ta femme comme dans la chanson (sic)[] J’ai répondu en disant "Je suis là

Kaaris précise aussi que "les coups pleuvaient" .

Le rappeur du 92 a quant à lui admis avoir fait le premier pas mais simplement pour contourner Kaaris et son comportement provocateur :"Il était debout et me fixait [] J’appelle ça de l’intimidation." Booba a admis avoir porté le pemier coup parce qu’il a "reçu un projectile sur l’oreille droite". Un épisode non visible sur les caméras.

Il n’a pas le "souvenir" d’avoir insulté Kaaris et sa famille mais concède que "sous le coup de la colère et l’énervement, suite aux coups de bouteilles qu’il avait mis avant, on lui a mis une raclée" .

Les deux rappeurs ont été interrogés sur leur rivalité  qui ne date pas d'aujourd'hui. Booba a déclaré :

On a des antécédents, des clashs sur les réseaux sociaux. [] C’est moi qui ai lancé Kaaris, il a eu des paroles que je n’ai pas appréciées. Il y a eu des vidéos où il me menaçait,  où il annonce clairement que lorsqu’il me verra seul en vrai, il m’enculera, me brisera les os et boira mon sang. Tout y est !

Kaaris de son coté se défend :

Je suis un acteur, j’ai dit choses que je ne pensais pas. Booba est en guerre avec le monde entier. Il m’a demandé de faire une chanson dans laquelle je devais insulter la mère de La Fouine qui est décédée et Rohff. J’ai refusé. A partir de ce moment-là, il a commencé à me poser des problèmes dans le quartier.

[Source : Le Parisien]

Crédit photo : Gabriel Bouys et Dominique Faget / AFP

+ de Booba sur Mouv'+ de Kaaris sur Mouv'