MENU
Accueil
NBA : les Warriors VS le reste du monde pour cette nouvelle saison ?
Écouter le direct
Stephen Curry
Stephen Curry ©Getty

NBA : les Warriors VS le reste du monde pour cette nouvelle saison ?

La saison NBA 2018-2019 s’annonce animée. Toutefois, c’est bien un gigantesque prétendant au titre qui se dégage : Golden State.

Pour la saison 2018-2019, les Golden State Warriors vont aller chercher le three-peat (un troisième titre d’affilée). L’armada californienne comporte toutes les armes pour parvenir à un tel exploit. Pour le moment, seules 4 franchises ont réussi ce genre de performance. Avant un été 2019 qui s’annonce déterminant pour les Warriors, cette saison a tout de la dernière chance. Une dernière chance qui a quand même une sacrée tronche avec un cinq majeur qui sera composé de : Klay Thompson, Kevin Durant, Stephen Curry, Draymond Green et… DeMarcus Cousins. Pour la première fois dans l’histoire de la ligue, une équipe aura cinq All-Stars de la saison précédente dans son effectif. Ahurissant. Étant membre de Team USA, Cousins connaît bien ses nouveaux coéquipiers. Il ne devrait donc pas y avoir de problème d’alchimie, d’autant plus que Thompson, Durant, Curry et Green joue ensemble depuis plus de deux ans !

2018-2019 pour l’histoire

Cette saison, Golden State joue pour l’histoire. Avec un effectif bien huilé et deux titres d’affilée, la franchise sait parfaitement comment gagner. Les Warriors avaient même passé l’obstacle Rockets, ô combien dangereux, en 7 matchs la saison passée ! Si avec l’arrivée de LeBron James, la Conférence Ouest s’est encore un peu plus densifiée, Golden State n’aura plus d’adversaire du calibre des Rockets label 2017. En effet, la franchise texane s’est légèrement affaiblie à l’intersaison. Les champions devraient donc dominer, de la tête et des épaules la saison régulière. Leur 5 majeur s’annonce comme le plus impressionnant de l’histoire et hormis Boston, personne ne devrait leur tenir la dragée haute. Concernant Boston, c’est d’ailleurs un rendez-vous en Finales NBA qui est attendu. On compte sur le collectif du Massachusetts, et le public fou furieux du TD Garden pour ramener le suspense au goût du jour. Avant cela, Golden State devrait, comme annoncé précédemment, se balader.

Seule inquiétude potentielle pour cette saison : les blessures. Véritable fléau en NBA, celles-ci détruisent des franchises. Pour Golden State, c'est d'autant plus inquiétant que l'effectif semble (légèrement) moins profond. En effet, David West, Zaza Pachulia, Omri Casspi et JaVale McGee sont tous partis ! Ils ont toutefois été tous remplacés numériquement. Cependant, l’absence de vétérans de calibre pourrait se faire ressentir au cours de la saison. Mais là encore, Golden State a tout prévu. Ainsi, un certain Rick Celebrini a été recruté par la franchise. Qui ça ? Celebrini, l'homme qui a permis à Steve Nash d'évoluer au plus haut niveau aussi longtemps. Il occupe au sein de l'organisation le rôle de Directeur de la Médicine du Sport et de la Performance. Sensible du dos, Steve Nash a tout de même joué en NBA jusqu’à ses 41 ans. Surtout, le meneur était toujours All-Star à 39 ans ! Bref, la santé de la superteam est entre de bonnes mains.

2018-2019 ou rien

Selon toute vraisemblance, l’hégémonie californienne touche à sa fin. En effet, Klay Thompson, Kevin Durant et DeMarcus Cousins pourront tous quitter la franchise dès 2019. Commençons par le nouvel arrivant : Boogie Cousins. Il est le très gros coup de l’intersaison ! En NBA depuis 2010, le pivot s'est établi comme l'une des valeurs extrêmement sûres de la Ligue. All-Star lors des quatre dernières saisons, il a même réalisé la campagne la plus aboutie de sa carrière en 2017-2018 : 25.2 points (47%), 12.9 rebonds, 5.4 passes, 1.6 steal et 1.6 bloc ! Oui c’est bien un monstre qui a rejoint les double-tenants du titre. Cette magnifique prise a été rendue possible par la blessure du pivot en février dernier. Avec une rupture du talon d'Achille, conjuguée à une fin de contrat, Cousins s'est retrouvé sur le marché face à la frilosité des recruteurs. Les Warriors ont donc sauté sur l'occasion en se l'offrant pour seulement 5.3 millions de dollars ! En étant à Golden State, il pourra poursuivre tranquillement sa convalescence et revenir en décembre. Cousins sera alors en pleine forme et fera parti du 5 majeur le plus impressionnant de l’histoire du jeu. Signé pour une petite année, et donc libre en 2019, le pivot pourra ensuite chercher le contrat qu’il mérite.

Pour Kevin Durant, arrivé en 2016 à Golden State, c’est le carton plein. En deux saisons, l’ailier a gagné deux titres et autant de trophées de MVP des Finales ! Avant un troisième sacre annoncé, la question de son avenir commence à se poser. En effet, KD signe chaque année des contrats courte-durée pour permettre à la franchise d’être compétitive. En laissant 5 millions sur la table cet été, il a ainsi permis aux Warriors d’avoir les capacités financières de signer… DeMarcus Cousins. Après 2018-2019, Durant pourrait cependant partir. En effet, à 31 ans, l’ailier pourrait souhaiter signer un contrat longue durée et un nouveau challenge. Le principal intéressé reste ouvert par rapport à la suite :

C’est ce genre de cas où vous avez confiance en vos compétences et vous prenez cela année après année. Garder mes options ouvertes était la meilleure chose pour moi. J'aurais facilement pu signer un contrat long terme, mais je voulais juste faire saison après saison et voir où cela me mènerait. Et je pense que cette année sera une année amusante et excitante pour nous tous. J'ai hâte de me concentrer sur cela et nous verrons ce qui se passera ensuite.

Aux Warriors depuis toujours, Klay Thompson pourrait lui aussi quitter la franchise ! En fin de contrat en juillet 2019, l'arrière est attaché à un certain nombre de rumeurs. Les Los Angeles Lakers auraient fait de lui une cible de choix pour l’été prochain. Resigné pour 4 ans et 69 millions de dollars par les Warriors en 2014, Thompson avait déjà fait un beau cadeau financier à son équipe. En 2019 et dans sa situation, il pourrait signer un contrat de 188 millions sur 5 ans. S'il parvenait à être sélectionné au sein de l'une des trois meilleures équipes de la ligue, ce serait alors un contrat de 219.2 millions sur 5 ans qui pourrait l’attendre ! Ces deux types de contrats pourront uniquement être proposés par Golden State. Les autres franchises ne pourront "que" lui offrir 139.3 millions de dollars sur 4 ans. Si on connaît tout l’attachement que porte Thompson à l’équipe, il aurait prévu de ne pas leur faire de cadeau financièrement selon ESPN… La franchise devra donc faire des choix !

Avec ces trois dossiers à régler l’été prochain, il apparaît donc comme très probable que Golden State perdra au moins deux de ses cinq stars ! Ami du suspense, il ne vous reste plus qu’une petite saison à patienter. À moins qu’une autre superteam fasse son apparition d’ici là… Pour 2018/2019, profitons pleinement de l’armada californienne, qui joue maintenant pour l’histoire du jeu.