MENU
Accueil
Joakim Noah en deuil après la mort du manager de Lil Durk
Écouter le direct
Le manager de Lil Durk tué après une rencontre avec Joakim Noah
Le manager de Lil Durk tué après une rencontre avec Joakim Noah ©Radio France

Joakim Noah en deuil après la mort du manager de Lil Durk

Joakim Noah était sombre lors des interwievs après la victoire des Chicago Bulls face aux New York Knicks, samedi soir. Le basketteur français venait d’apprendre l'assassinat d’Uchenna Agina, manager du rappeur Lil Durk. Il l’avait rencontré la veille, pour parler de la lutte contre la violence à Chicago.

Nous avions parlé de projets pour les enfants, d’agir de manière positive. Et il a été assassiné.

Joakim Noah était en deuil, samedi soir, après la victoire des Bulls face aux Knicks de New York. Engagé en faveur de la lutte contre la criminalité à Chicago , le pivot a rencontré jeudi Uchenna Agina, manager du rappeur Lil Durk, connu aussi sous le nom deChino Dolla . Le lendemain matin, Agina  était assassiné par balle, dans sa voiture, au sud de Chicago .

65 enfants ont été tués par arme à feu l’an passé à Chicago. C’est l’équivalent de la tuerie de Newton, tous les 4 mois.

Joueur des Chicago Bulls depuis 8 ans, Joakim Noah s’est engagé dans cette lutte et passe son temps libre à développer sa fondation, l’Arche de Noah.Objectif:  offrir la possibilité aux enfants deChigaco  de s’évader en pratiquant le sport et l’art. C’est dans ce cadre qu’il avait rencontré Uchenna Agina, jeudi.

L’enquête cherche encore à déterminer le mobile du crime. Quelques heures avant sa mort, le manager avait posté Faneto  de Lil Durk , produite par Chief Keef , sur les réseaux sociaux. Une chanson qui cite plusieurs gangs de Chicago.

  

Nous avons besoin de toute l’aide possible. Mêmes des rappeurs. Beaucoup de gens me disent de rester à l’écart de ce milieu. Je ne vais rester à l’écart d’aucun milieu, nous avons besoin de tout le monde. Les messages que les rappeurs portent ont de l’impact, à Chicago. Ils représentent une force.

Crédit photo: Creative commons/Keith Allison