MENU
Accueil
Bronny James : le fils de LeBron impressionne
Écouter le direct
Bronny James : le fils de LeBron impressionne
Bronny James : le fils de LeBron impressionne ©Radio France

Bronny James : le fils de LeBron impressionne

À 13 ans, LeBron James Jr, surnommé Bronny, a déjà tout d’une superstar. La descendance impressionne sur les parquets.

Avant la deuxième saison NBA de LeBron James, son fils naissait le 6 octobre 2004.  13 ans plus tard, la descendance impressionne au fil des matchs. S'il convient de mettre d'énormes pincettes sur LeBron James Jr. surnommé Bronny, le meneur montre déjà de belles choses sur les parquets (pour un joueur de son âge). Après tout, Stephen a bien réussi à dépasser son père, la légende Dell Curry ; deuxième meilleur scoreur de l’histoire des Hornets. Si on est pour le moment très loin d’une carrière NBA pour Junior, il reçoit déjà de solides éloges de la part de son père.

Un LeBron James impressionné par le "Young King"

En 2017, le King s’exprima ainsi en ces mots à propos du jeu de passe de son fils : "__C'est probablement la meilleure partie de son jeu  et j'ai grandi en jouant au basket-ball, en jouant au ballon en AAU et en regardant beaucoup d'enfants jouer au ballon. Je n'ai jamais été le genre d’enfants à ne pas faire de passes ou ce genre choses. J'ai toujours aimé voir mes coéquipiers excités à l'idée de recevoir la balle pour faire un gros tir. Le voir faire la même chose, c'est un trait assez unique pour un enfant de son âge. J__e ne maniais pas la balle aussi bien que lui.  Il manie exceptionnellement le ballon et il tire beaucoup mieux que moi à cet âge, mais j'ai toujours eu cette capacité à passer. C'est bon de le voir le faire aussi."

Désormais, et selon l'ancien joueur des Lakers Gary Payton , Bronny James devrait jouer pour Sierra Canyon School. L'école privée est en Californie et a notamment vu Marvin Bagley III, le 2e choix de Draft 2018, passer par là. Bénéficiant d'une excellente réputation, l'établissement a aussi accueilli les Jenner. Le fils restera donc géographiquement proche de son père , fraîchement signé par les Los Angeles Lakers. Avant ces années qui s’annoncent cruciales pour son développement, Bronny a déjà attiré l’œil des observateurs  avec son équipe des North Coast Blue Chips. Avant cela, il avait même reçu des offres de Duke ou Kentucky. Junior était alors âgé de 12 ans seulement.

Le titre national avec les Blue Chips

Dans le cadre de l'Amateur Athletic Union, l'organisme du sport amateur aux États-Unis,il vient de remporter le championnat national avec son équipe.  Lors du tournoi de Las Vegas, ses Blue Chips gagnèrent la première rencontre sur le score de 66-18.  Le match suivant fut tellement demandé qu'il dut être annulé suite à des débordements ! En Finale contre l'équipe de Chris Paul, nommée CP3, l'équipe de Bronny s'imposa 75-71 pour remporter le titre national en prolongations. Si l’équipe est bien évidemment composée de la crème des collégiens du pays, le fils de LeBron en est le leader sportif.

On va devoir désormais patienter quelques années avant de voir Bronny, si tout se passe bien, en NBA.Pour le père, partager un parquet NBA avec son fils  serait le plus grand accomplissement  de sa carrière. Le King précise : "Mon fils va avoir 14 ans et il devrait pouvoir arriver ici un peu plus tôt que prévu" . Évidemment, un journaliste a demandé si le King souhaitait la présence de son fils en NBA "pour jouer ensemble ? " LeBron a répondu : "ou l’un contre l’autre"  

Pour le moment, Bronny pourrait arriver en NBA à la saison 2023-2024 selon le cadre de la règle du "one and done". En place depuis 2005, cette règle est la suivante : seuls les joueurs d'au moins 19 ans, ou ayant fait leur première année universitaire peuvent se présenter à la Draft. Avec cette réglementation, des joueurs comme LeBron James, Kobe Bryant ou Kevin Garnett n'auraient pas pu arriver dans la ligue aussi tôt. Consciente du problème posé, la ligue veut changer cela. Adam Silver, le commissaire de la NBA, a même déclaré en juillet dernier : "D'un point de vue personnel, nous sommes prêts à faire le changement" . Les joueurs de 18 ans sortis de lycée pourraient alors se présenter à la Draft . La ligue viserait une mise en place de cette règle à partir de la Draft 2021. Pour Bronny James, ça sent donc bon ! Il pourrait donc, si tout se passe bien, se présenter à la Draft dès 2022. James Jr. aura 18 ans pour le début de cette saison NBA. LeBron James pourrait très bien êtretoujours sur les parquets puisqu’il sera âgé de 37 ans. Son contrat de 4 ans et 153.3 millions de dollars avec les Lakers viendra de prendre fin. Le King pourra donc signer où bon lui semble.

La prophétie de Mouv’

Après des années compliquées, on peut très bien imaginer que les Cleveland Cavaliers récupéreront un très bon choix de Draft. Avec un peu de chance, la franchise pourrait alors sélectionner Bronny James avec le premier choix 2022. Né à Cleveland,Bronny serait alors en position de prendre la suite de son père dans le cœur des fans.  Il y a quelques jours, le King ne fermait pas non plus la porte à un retour à Cleveland : "Écoutez, je ne ferme pas de chapitre sur quoi que ce soit et je ne ferme pas le livre sur quoi que ce soit ; mais j'espère pouvoir m’asseoir ici un jour et voir mon maillot être retiré."  On verrait alors Lebron Sr. s’engager pour 3 saisons avec Cleveland et y finir sa carrière aux côtés de son fils.  On se retrouve en 2022 ?

Avant que la prophétie se réalise (ou non), Bronny James devra maintenir un très haut niveau pendant au moins 4 ans. Capable de dunker à 13 ans, Junior peut aussi compter sur le conseil d’un autre "fils de". Austin Rivers, joueur NBA et fils de Doc Rivers, légende des parquets et actuel coach des Clippers, a notamment dit : "Je ne me suis pas concentré à essayer d'être Doc. J'ai juste essayé d'être moi-même."  Le meneur de jeu ajoute à propos de Bronny : "c’est un vrai" . Rendez-vous dans quelques années pour voir si le jeune aura réussi à s’extirper de l’ombre imposante de son paternel.

Crédit photo : Cassy Athena / Getty Images

+ de Lebron James sur Mouv'