Un premier cas de "moteur caché" révélé dans le cyclisme.

Mouv' On Sport (2015-2016) Lundi 01 février 2016

Réécoute
Un premier cas de "moteur caché" révélé dans le cyclisme.
On parle ici de dopage mécanique et si tous le monde avait des doutes sur cette pratique depuis plusieurs années, c'est devenu une réalité depuis hier avec un premier cas avéré.

Femke Van den Driessche. Ce nom ne vous dit certainement rien et pourtant il vient de rentrer dans l'histoire du cyclisme.

Cette coureuse belge est en effet la première à s'être fait prendre pour un cas de tricherie mécanique. Lors des championnats du monde de cyclo-cross hier, l'inspection de son vélo a révélé la présence d'un moteur caché. Celle-ci s'est défendu en expliquant que ce vélo n'etait pas le sien mais celui d'une autre personne et que l'erreur a été commise par son mécanicien...

 

L’UCI a modifié son règlement en 2014 pour prohiber tout ajout de « système électrique ou mécanique d’assistance ». Depuis le début de l’année 2015, tout coureur fautif est passible d’une suspension minimale de six mois et une amende de 20 000 à 200 000 francs suisses (19 100 à 191 000 euros).

 


Crédit photo : TDW

 

Commentaires