La guerre Nicki Minaj/Iggy Azalea met la pagaille dans le vestiaire des Lakers

Mouv' On Sport (2015-2016) Jeudi 31 mars 2016

Réécoute
La guerre Nicki Minaj/Iggy Azalea met la pagaille dans le vestiaire des Lakers
En une vidéo balancée sur le Net, c'est le clash Nicki Minaj/Iggy Azalea qui prend une nouvelle tournure et qui empiète sur le domaine du sport avec un beau bordel dans le vestiaire de la franchise NBA des Los Angeles Lakers.

C'est une affaire en apparence futile qui est en train de foutre un beau bordel dans le vestiaire des Lakers. A l'origine, une vidéo dans laquelle D'Angelo Russel filme son coéquipier Nick Young en train d'avouer (sans savoir qu'il est filmé) qu'il a eu une aventure extra-conjugale avec une demoiselle de 19 ans rencontrée en boîte. Une vidéo dans laquelle il dit aussi qu'il n'a rien tenté avec Amber Rose parcequ'elle connait sa future femme. Et sa future n'est autre que Iggy Azalea.

La vidéo, enregistrée il y a plusieurs mois,  a été postée sur le site de potins Fameolous alors que justement les deux sont en plein préparatif de mariage...

La vidéo fait un énorme buzz et même Iggy Azalea y va de son tweet en "remerciant" D'Angelo Russel pour la vidéo. Sauf que depuis, le joueur des Lakers est littéralement mis à l'écart de son équipe, dans un vestiaire qui n'était déjà pas très uni. Celui qui a été drafté à la 2ème place l'année dernière n'aurait même plus le droit de s'asseoir à table avec ses coéquipiers et plus personne ne veut s'asseoir à côté de lui dans le vestiaire...

 

L'histoire pourrait s'arrêter là si l'affaire ne prenait pas une nouvelle tournure depuis quelques heures après que le site Fameolous ait révélé que la vidéo n'avait pas été envoyé par D'Angelo Russel mais par...un collaborateur de Nicki Minaj. Le but ? Ruiner la carrière d'Iggy Azalea après que celle-ci ait balancé dans une émission de télé que Nicki Minaj n'écrivait pas ses chansons... Une version que pour l'instant personne ne confirme...

Bref c'est un beau bordel ! 

 



Crédits photos : Wikimedia/capture d'écran Spike TV

Commentaires