Des matchs truqués au plus haut niveau du tennis mondial ?

Mouv' On Sport (2015-2016) Lundi 18 janvier 2016

Réécoute
Des matchs truqués au plus haut niveau du tennis mondial ?
Sommes-nous en face d'un nouveau scandale dans le sport ? Après les scandales de corruption à la FIFA et de dopage dans l'athlétisme, voici maintenant des soupçons de matchs truqués dans le tennis et dans le haut niveau.

Les révélations sont faites par la BBC et BuzzFeed News : seize joueurs classés dans le Top 50 mondial au cours de la dernière décennie, y compris des vainqueurs de tournois du Grand Chelem, sont suspectés d'avoir truqué leurs rencontres. Les deux médias affirment avoir eu accès à des documents secrets prouvant de la corruption à grande échelle dans le monde du tennis. «Tous ces joueurs, y compris des vainqueurs de tournois du Grand Chelem, avaient été autorisés à poursuivre leur carrière», ajoute la BBC.

Si aucun nom de joueur n'est cité, les deux médias révèlent qu'une enquête a été ouverte en 2007 par l'ATP après «des activités de paris suspectes» sur un match entre le Russe Nikolay Davydenko et l'Argentin Martin Vassallo Arguello. Les deux joueurs ont été blanchis par l'Association des joueurs de tennis professionnels, mais les investigations ont été élargies à un réseau de parieurs liés à des joueurs de haut niveau, contactés dans leurs chambres d'hôtel lors de grands tournois.

Selon la télévision britannique et Buzzfeed, l'enquête a révélé que des syndicats de parieurs en Russie, en Italie et en Sicile plaçaient des centaines de milliers de dollars sur des matches qu'ils pensaient être truqués. Parmi ces matches, trois se déroulaient à Wimbledon, selon la BBC.
Pour Gilles Simon, n°15 mondial, le but est surtout de "faire du buzz". C'est surtout pour faire le buzz. S'il y a des noms, qu'on les donne, nous serons ravis de les mettre dehors. Nous avons créé le comité d'éthique du tennis pour cela.
Pour Roger Federer, s'il y a des noms à donner, que ce soit fait aussi...Qui ? Quoi ? C'est jeté comme ça. C'est facile de faire ça. J'aimerais entendre des noms. Au moins, ce serait concret et on pourrait en débattre. Cela n'a aucun sens de donner une réponse qui serait pure spéculation. Une enquête va être ouverte par les hautes instances du tennis et l'affaire ne fait sûrement que commencer...

Pour en parler avec nous dans MouvOnSports Jean Couvercelle, directeur de la rédaction de Tennis Magazine.

 


Crédits photos : Flickr

Commentaires