Hé ! Mademoiselle !

Mouv' Nation (2015-2017) Vendredi 15 janvier 2016

Réécoute
Hé ! Mademoiselle
"Stop, ça suffit". Il y a quelques semaines, le gouvernement lançait une campagne de lutte contre le harcèlement des femmes dans les transports en commun. Indispensable, mais toujours insuffisant. Dans la rue, rien ne change. Plusieurs associations, elles, continuent leur travail de terrain. Reportage de Mouv' Nation à Nantes.

MOUV' NATION à NANTES : Épisode 17 / "Hé mademoiselle"

100% des femmes ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou d'agression sexuelle dans les transports en commun. C'est ce que révèle un rapport du Haut Conseil à l'Egalité femmes-hommes. Un constat marquant, alarmant mais pas vraiment surprenant tant la pratique du harcèlement de rue notamment semble aujourd'hui banalisée. Sifflements, paroles dérangeantes ou intimidantes, propos irrespectueux voire carrémement humiliants ou menaçants. Parfois le harcèlement peut même finir en attouchement ou en agression caracterisée. Des femmes en ont eu assez. Mobilisées en associations, elles ont décidé d'agir. Mouv' Nation a rencontré les bénévoles de  STOP HARCELEMENT DE RUE à Nantes mais aussi des anonymes, femmes ou hommes interrogés dans la rue... parce qu'on est pas des animaux quoi !

LE MIX' THEME / "Vas-y, casse toi sale pute"

 

 





 

Nabil : "Nous, on est pas comme ça"
Mathilde : "Espèce de menteur"

Un dialogue sur le harcèlement de rue entre potes. Une fille et deux gars. Et comme par hasard, ces trois là ne sont pas d'accord. Mathilde dit se faire siffler, interpeller très régulièrement... et ça la saoule. Ses deux amis ne semblent pas vraiment se rendre compte de la situation même s'ils font preuve, manifestement, de beaucoup de mauvaise foi.

Nabil, Mathilde, et Damien.

 

 




 

"J'ai toujours une paire de baskets dans mon sac, pour fuir"

Julie vit la rue comme un combat quotidien. Elle a déjà été victime d'insultes et une amie à elle a été agressée physiquement parce qu'elle ne répondait pas aux avances d'un homme. Pas étonnant que la grande majorité des femmes soit sur leurs gardes quand un homme leur adresse la parole. Nous avons demandé à Julie si cette situation avait changé sa façon de s'habiller.

C'est la FASHION POLICE de la semaine.

 Julie, 23 ans.

 


Un jour, un mec m'a dit : "tu voudrais pas nous sucer moi et mes potes", à un moment donné, faut dire STOP !

STOP HARCELEMENT DE RUE  multiplie les initiatives. Sit-In, opération de collage (Photo), sensibilisation dans les établissements scolaires, rencontre avec les pouvoirs publics... Les antennes un peu partout en France sont de plus en plus nombreuses. C'est l'histoire d'une association qui ne cesse de grandir. C'est surtout le ras-le-bol de femmes qui ne supportent plus le silence et la banalisation autour du harcèlement de rue.

Les bénévoles de STOP HARCELEMENT DE RUE à Nantes en pleine "opération collage".

 





Crédits photos : Marion Lagardère et "Stop Harcèlement Nantes"

Retrouvez toutes les diffusions de Mouv' Nation http://www.mouv.fr/emissions/mouv-nation et la page Facebook Mouv' Nation

Commentaires