BAAM : la solidarité passe aussi par les langues !

Mouv' 13 Actu Mercredi 21 septembre 2016

Réécoute
BAAM : la solidarité passe par aussi par les langues !
Notre reporter est allée à la rencontre d’étudiants qui donnent des cours de français gratuit en plein air aux migrants.C’est l’œuvre d’une association qui s’appelle BAAM: Le bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants

 

Chaque jour, Alex Nassar accompagné de Lise Pressac, Sonia Déchamps, Ngiraan fall et des journalistes de Mouv’, proposent de décoder l’actualité autrement dans Mouv' 13 Actu !

 

Mouv'Inside

On prend aujourd’hui un cours de francais avec Florence !

Notre reporter est allée à la rencontre d’étudiants qui donnent des cours de français gratuit en plein air aux migrants.

C’est l’œuvre d’une association qui s’appelle BAAM: Le bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants

Cette association est composée de juristes, de traducteurs, d’étudiants, d’enseignants-chercheurs, d’assistantes sociales, de journalistes, mais surtout de citoyens, ayant à un moment croisé le chemin des exilé.e.s, sur un camp, dans un squat ou dans une jungle, et n’ayant pu fermer les yeux face aux politiques européennes de plus en plus restrictives et xénophobes et face à l’inertie des gouvernements nationaux.

Nous œuvrons et luttons pour un meilleur accueil des réfugiés, demandeurs d’asile et sans papiers en France : un accueil dans le respect de leurs droits, de leur dignité et de leur humanité.

Ce sont des cours qui ont lieu tous les jours depuis le debut de l’été. C’est un rituel. Les gens s’installent sur les marches près de la rotonde et le cours commence...

Le BAAM (Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants) est né en novembre 2015 à la suite de l’évacuation du lycée Jean Quarré occupé par plusieurs centaines de migrants, venus d’Afghanistan, d’Iran, d’Erythrée, du Soudan, d’Ethiopie, et de nombreux autres pays, fuyant la guerre, les massacres, les désastres économiques et écologiques.

Pourquoi le quartier Stalingrad ?

La place Stalingrad c’est juste à coté de France terre d’asile . C’est une asso qui attire beaucoup les migrants parce qu’elle les aide dans les démarches de demande d’asile. Du coup ils dorment juste à coté, dans des camps de fortune comme les afghans. . Un peu plus loin avenue de Flandres il y a les soudanais. A coté de la rotonde ce sont les erythréens et sous le metro aérien, les somaliens.

Les migrants se mélangent à l’heure du cours de français.


 

Baptiste est professeur, il a 28 ans et oeuvre dans l’asso BAAM . Les professeurs sont majoritairement recrutés via le groupe facebook de l'asso .

C'est trés important de maitriser la langue Française, afin de faciliter les démarches administratives .

Julien, jeune migrant Soudanais de 28 ans

En plus le français c’est vachement plus compliqué que l’arabe.


 

Son nom a été modifié pour des raisons de sécurité . Julien parle arabe, anglais, italien et maintenant un peu de français .

La page facebook de BAAM

Retrouvez aussi les Trending Topics, le Focus, les bons plans , des news Hip Hop et de la Punchline !

 


Crédit Photo: Florence Baruch

Commentaires