"Un combat pour la reconnaissance d'un travail artisanal,une lutte contre la normalisation"

Mode d'emploi (2015-2016) Lundi 11 avril 2016

Réécoute
"Un combat pour la reconnaissance d'un travail artisanal,une lutte contre la normalisation"
Une BD "La voie des Chevriers" : A travers ce reportage sous forme de roman graphique, le lyonnais Samuel Figuière témoigne des joies et des difficultés d'un travail artisanal et militant.

Une BD "La voie des Chevriers"aux Editions Warum

Avec l’auteur : Samuel Figuière

A travers ce reportage sous forme de roman graphique, le lyonnais Samuel Figuière témoigne des joies et des difficultés d'un travail artisanal et militant.

Est-il raisonnable pour un jeune couple de se lancer à partir de rien dans une vie d'éleveur de nos jours ? 

Non, mais c'est pourtant ce qu'ont fait Cécile et Nicolas. Seuls, contre presque tous, ils défendent un élevage à taille humaine là où les logiques industrielles prévalent.

Un combat pour la reconnaissance d'un travail artisanal,une lutte contre la normalisation, le puçage et l'industrialisation du métier des premiers hommes

      Aujourd'hui, l'industrialisation transforme l'animal en objet et le paysan n'est plus qu'un opérateur. On le déshumanise aussi d'une certaine manière, en tout cas on l'isole

 


La Voie des Chevriers

 

Samuel Figuière

Après un bac littéraire, Samuel Figuière part étudier la bande dessinée en Belgique à l’école Saint-Luc. Son diplôme en poche, il quitte le vert berceau de la BD franco-belge pour les calanques marseillaises où il suit des cours avec l’auteur Yann Valéani du Zarmatelier. Aussi passionné d'écriture que de dessin, il est selon les projets, scénariste, dessinateur, coloriste ou les trois à la fois. Il a notamment collaboré à une adaptation du roman de Renart et plusieurs adaptations de romans de Jules Verne avant de se lancer dans des projets plus personnels.

Samuel Figuière

 

 

 


 

Crédit Photo: Site de la Bedetheque


Commentaires