La recherche par catégorie: le bon fillon des sites pornos

Les rapporteuses (2015-2017) Jeudi 18 février 2016

Réécoute
La recherche par catégorie: le bon fillon des sites pornos
C'est en 2009 que ce phénomène a commencé à voir le jour, grâce au site TuKif.com. Enquête et analyse sur une efficacité éjaculatoire des sites pornos, de plus en plus importante...

Pour des raisons d'anonymat, sachez déjà que la personne que vous allez entendre s'exprimer dans le replay juste au dessus, n'est pas le fondateur du site. Cette personne souhaite rester incognito. La douce voix avec un charmant accent du sud, c'est Victor. C'est le traducteur de TuKif.com pour la France. Le porte parole aussi on va dire.. 

Et victor nous a parfaitement expliqué, comment fonctionnait les recherches par catégories. Et surtout pourquoi elles existaient. Tout est parti d'une volonté de supprimer la pub sur les sites porno. Le fondateur en avait assez. Alors il a réfléchi à un business model qui pouvait s'en passer. Et la meilleure solution pour ça c'est de faire appel à des contributeurs. Ce sont donc les utilisateurs qui gèrent bénévolement le site, modèrent les vidéos et donc les catégorisent.. Chaque catégorie emergente, reflet du goût de certaines personne, est la transparence de la réalité des préférences sexuelles.Ce n'est pas assez clair ? Ecoutez le replay juste au dessus, vous allez tout comprendre. 

Mais juste avant, pour répondre à une question que vous vous posez peut être: qui finance les serveurs des videos porno de Tukif. Certes il n'y a pas de frais sur le personnel, qui gère le site "benevolement". Mais il faut quand même de la monnaie sonnante et trébuchante pour le matériel: et bien ce sont les dons d'une part, et les achats pour sessions cam que developpe Tukif en ce moment qui finance tout ça. 

Quand on vous dit quand on est dans une ère d'uberisation de la vie... Même le porno est participatif ! 

 


 

CREDITS PHOTOS: TUKIF.COM

Florence Baruch est sur Twitter et Instagram.

Retrouvez plus de contenus sexy sur le tumblr de Florence Baruch. 

Commentaires