DTWEEZER : de A2H à Deen Burbigo en passant par Zaho et Doc Gynéco [interview]

Les rapporteuses Lundi 13 mars 2017

Réécoute
DTWEEZER de A2 à Deen Burbigo en passant par Zaho et Doc Gynéco.
DTWEEZER est producteur. Il est originaire de Montpellier. Il a bossé avec Nekfeu, A2H, Hamza ou Deen Burbigo. Sur son soundcloud, il se présente sous l'étiquette "Jeune Kanye". Et c'est d'ailleurs sur cette plateforme qu'il s'est fait connaître au tout début. Présentation en quelques collaborations.

DTWEEZER débarque sur Soundcloud en 2014. Le premier compte qu'il suit, c'est celui du label de Drake, OVO."C'était une sorte de révolution lorsque Noah 40 a apporté ses filtres sur les instrus, lorsque Drake chantait... Au début je ne comprenais pas. Mais très vite je me suis dit que c'était clairement la direction à prendre ces cinq prochaines années. Je ne me suis pas trompé" raconte Dtweezer. Il poursuit "je suis fan de la nouvelle scène canadienne. Kaytranada, High Klassified, Da-P, c'est ouf ce qu'ils apportent." 
 
Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus :

 

Son tout premier titre posté sur Soundcloud -The Boy Is Mine (DTWEEZER Edit) -  s'inscrit d'ailleurs dans la lignée d'un mouvement lancé entre autres par le montréalais Kaytranada : se faire un nom en proposant des remix ou des édits de classiques du rap ou du rnb. La marche est lancée en 2013 avec le If de Janet Jackson, qui sera suivi du Be Your Girl de Teedra Moses ou du Golden de Jill Scott. DTWEEZER se souvient : "c'était un nouveau genre, Kaytranada je le suivais beaucoup et comme je n'écoutais que ça, j'ai eu l'idée de m'y mettre. Ce n'était pas un parallèle évident avec le rap et moi, je voulais faire des trucs plus hip hop en France. Mais finalement je m'y suis mis. Mon remix a été récupéré par des gros comptes sur Soundcloud. C'est un peu comme ça qu'on a parlé de moi au départ. C'est grâce à ce track que j'en suis là aujourd'hui." 

Plus ou moins à la même période, DTWEEZER travaille déjà avec le rappeur de Montpellier Joke. De leur collaboration née plusieurs titres mais rien ne sort. "Tout ce qui sort ou ne sort pas, c'est un débat auquel je n'ai pas envie de participer. Si ça ne tenait qu'à moi, je sortirai tout gratuit " explique DTWEEZER un peu plus tard dans la conversation au sujet de tous ces actes manqués.

Mais dans ces histoires de musiques et de rencontres, il y a toujours des coups gagnants et son premier morceau pour le rappeur A2H en fait partie.

 

"C'est la personne qui me complète. Il est extrêmement doué. Il ne le montre pas assez. Son écriture est remarquable. Il joue du clavier, de la basse... Ce sont des choses que je ne connais pas, je fais tout à l'oreille. A2H me permet d'aller plus loin. Il arrive à mettre des sons sur mes intentions."
 
Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus : 



Avec A2H, DTWEEZER produit d'ailleurs l'un des singles de l'album de
Zaho - Le Monde à l'envers,
Salamalek. Une expérience qui n'a pas été de tout repos à écouter DTWEEZER. "On avait un peu ce rapport de bon flic/mauvais flic avec A2. Lui c'était le bon flic. J'ai eu le droit à des remarques un peu... C'était un peu bizarre, un peu piquant mais lorsque t'as envie vraiment de poursuivre dans le projet, tu te donnes à fond."  Surtout que cette collaboration a ouvert des portes à DTWEEZER. Un peu comme ce titre-là aussi...

 

"J'avais pour projet de sortir un EP avec des batteries 'future' - des trucs un peu trap - et des samples de classiques du rap français. Il y avait ce sample du morceau de Booba "Temps Mort" qui me plaisait et spontanément j'ai frappé une instru. Je la poste ensuite sur soundcloud. Une semaine ou deux plus tard, Deen m'envoie un message pour me dire qu'il veut faire un truc. Il le sort et je vois des retours de ouf. En dehors de Salamalek, c'est le morceau qui m'a exposé le plus."  

Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus :

 

D'une rencontre à l'autre, DTWEEZER se retrouve un jour dans les studios d'Hamza à Bruxelles. Ensemble, ils réalisent le titre Hooligan. "Hamza a envoyé deux ou trois gars chercher de quoi passer une bonne soirée. En cinq minutes il avait un truc et, sans mentir je crois qu'en une heure le morceau était terminé. Jusqu'à 6 heures du matin, on s'est ambiancé en écoutant du rap cainri."

Ce truc de turn up toute la nuit, il est à l'image de ce morceau et de l'attitude d'Hamza. DTWEEZER confirme "Lorsqu'il est venu en France pour tourner le clip. Le soir, on est parti turn up. Le lendemain, on devait aller en studio avec Nekfeu. Finalement, il a annulé. On est reparti turn up et il est reparti à Bruxelles."  


Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus :

  
Mais dans ce truc de turn up, il a y un artiste que DTWEEZER n'a pas réussi à suivre : Doc Gynéco
. Nous sommes en 2016, Doc Gynéco vient de signer un contrat en maison de disques et devrait arriver avec un nouvel album. "J'ai fait une série de séance studio avec lui et je me suis dit que je ne pouvais pas assumer. Son rythme de vie... Il est incroyable, je ne peux pas. Avec lui c'est turn up tous les jours, ça va dans tous les sens. Je ne peux pas."

Les séances de studio resteront sans suite. Mais DTWEEZER se souvient surtout de sa rencontre avec le Doc, "je suis un fan de la première heure. Son premier projet Première Consultation, je l'avais acheté en cassette. Je l'écoutais en boucle, je devais avoir neuf ans. Le voir c'était plus un achievement (accomplissement) personnel. Gamin, j'écoute ses cassettes et là on est en studio. C'était une bonne expérience, c'est un truc que j'aimerai bien renouveler."

Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus : 

 


Et il y a une expérience qui enthousiasme DTWEEZER en ce moment. C'est sa collaboration avec le musicien Issam Krimi. "C'est une chic personne. Clairement, c'est mon mentor. Mais il ne faudra pas lui dire" explique Dtweezer le sourire aux lèvres.

Écouter ou reprendre la lecture ci-dessus :  

 

Mais ce n'est qu'un début. Issam Krimi et DTWEEZER travaillent en ce moment sur un nouveau projet. "On a l'idée de sortir un projet commun sur lequel on inviterait des artistes. C'est quelque chose qui n'est pas forcément attendu mais que tout le monde attendrait." Affaire à suivre donc !

 


Crédit photo : DTWEEZER / Facebook 

+ de Rapporteuses sur Mouv'
+ de DTWEEZER sur Mouv'



 

Commentaires