De Dycosh à Tiers Monde en passant par Médine et Brav : rencontre avec le réalisateur Florin Defrance [interview]

Les rapporteuses Mardi 21 février 2017

Réécoute
Été 2015, on rencontre Florin Defrance sur le tournage d'une vidéo du YouTubeur Dycosh. Quelques mois plus tard on le recroise sur un clip de Brav et au concert de Tiers Monde, caméra au poing toujours. On se dit alors que ça serait une chouette idée qu'il nous parle de son métier surtout que, Florin a réalisé plusieurs des vidéos de Médine, chef de file du label Din Records, qui arrive avec un nouvel album "Prose Élite".

Décembre 2016, Florin part en Birmanie avec Médine et le collectif HAMEB (Halte Au Massacre En Birmanie) pour tourner le clip de Nour-Enfant du destin, titre extrait de son nouvel album Prose Élite. 

 

Dans cette chanson, Médine raconte l'histoire d'une enfant rohingya. "Comme beaucoup de gens malheureusement, je n'étais pas vraiment au courant de ce qui se passait là-bas. On connaît la Birmanie pour ses belles pagodes, pour ses beaux paysages." explique Florin avant de poursuivre : "c'est une communauté musulmane qui vit en Birmanie (...) la version officielle c'est que l'État les a parqué dans des camps pour les protéger parce qu'il y a des soucis avec certains courants bouddhistes." (Écouter la suite)

 

Mais bien avant de se retrouver à la réalisation de nombreux clips pour Din Records, il a fallu se lancer. Florin vient à tout juste d'obtenir un Bac L et s'inscrit en Fac de ciné.  (Écouter la suite)

 

Et c'est comme ça que Florin se lance dans la réalisation "de petites vidéos pour des artistes locaux en Seine-et-Marne " et qu'il rencontre l'humoriste Dycosh.

 

"Dycosh m'a contacté pour faire un sketch. On a fait un, deux, trois, quatre... Et puis ça a commencé à prendre un petit peu jusqu'au jour où il a sorti la fameuse histoire du Tchip. Après on a fait un autre sketch sur le poulet." (Écouter la suite)


Ces petites vidéos, le conduisent aussi sur la route des membres du label Din Records. "Je travaillais avec un artiste qui s'appelle Abdallah. Il avait fait un gros buzz à l'époque. Par le biais d'Abdallah, Julien Thollard (Ched de projet chez Din Records) m'a contacté."  couter la suite)


Le tout premier clip que Florin réalise avec Din Records est une vidéo de Tiers Monde, celle du morceau Toby or Not Toby.

 

Viendront ensuite les Tyler Durden de Brav et Dont Laik de Médine. C'est le début d'une collaboration qui s'installe sur la durée. "La première fois que j'ai vraiment rencontré Médine, c'était à un festival, Place de la République à Paris. On se serre la main, on se dit bonjour. Il s'assoit manger et je ne reste pas." (Écouter la suite)

 

À chaque artiste du label Din Records son univers. Il y a Alivor qui a "ce côté beaucoup plus street."(Écouter la suite)

 

Tiers Monde qui raconte "des histoires avec une morale à la fin" comme dans Babel. 

 

Brav, et ses "vidéos puzzles". (Écouter la suite)

 

Médine qui "pose ses morceaux cartes sur table".  (Écouter la suite)

 

Et aujourd'hui toutes ces expériences donnent de nouvelles envies à Florin qui se verrait bien aller vers le documentaire aussi.

 


Crédit photo : Florin Defrance / Facebook 

+ de Rapporteuses sur Mouv'

 

 

Commentaires