Se mobiliser pour les civils dans les pays en guerre !

Les engagés (2015-2016) Mercredi 22 juin 2016

Réécoute
Se mobiliser pour les civils dans les pays en guerre !
L’association Baroudeurs de l’Espoir a pour objectif d’apporter une aide humanitaire et logistique aux civils dans les pays en guerre.L’objectif est de récolter 100 000 € pour apporter une première pierre à la reconstruction de la ville d’Alep et continuer d’alerter sur le drame syrien.

 

Les Baroudeurs de l’Espoir

Avec Diane Antakli

Le week-end des 2-3 Juillet 2016

les Baroudeurs de l’Espoir graviront un sommet à près de 4000 mètres dans les Alpes pour y hisser la banderole AMALIA ("amal", espoir en arabe).

Pour participer à la collecte

L’objectif est de récolter 100 000 € pour apporter une première pierre à la reconstruction de la ville d’Alep et continuer d’alerter sur le drame syrien. L’ensemble des fonds récoltés vont intégralement au financement d’écoles et d’hôpitaux. 


 

Engagez-vous à nos côtés !

Nous nous engageons à ce que chaque € donné soit un € distribué. 
Vous pouvez y contribuer en devenant donateur et baroudeur avec nous.

ALEP (Syrie) : de l’urgence médicale à la reconstruction humaine

Nos premières actions se concentrent sur la ville d’Alep,en Syrie.

Les Baroudeurs de l’Espoir se mobilisent pour ces millions de syriens qui vivent aujourd’hui dans des conditions insoutenables.

1) Nous répondons à une aide médicale d’urgence pour les victimes civiles

Le programme « Civils, Blessés de Guerre » permet la prise en charge des civils, sans ressource, atteints par des blessures de guerre, dans un hôpital privé encore debout à Alep, l'hôpital Saint Louis. 
Ces civils y sont opérés et soignés avec les meilleures chances de survie.

2) Nous accompagnons les enfants privés d’école

Les programmes « Apprendre à Grandir » et « Je veux Apprendre » permettent la prise en charge d’enfants en âge scolaire et préscolaire, de 3 à 13 ans, par l’éducation, l’instruction et la santé.

 

Baroudeursdelespoir.org

Sur notre page facebook
Sur notre fil Twitter

 

 

 


 

Crédit Photo : page facebook

 

Commentaires