Parce qu'ils réclament la justice sociale, leur discours dérange ...

Les engagés (2015-2016) Mercredi 09 mars 2016

Réécoute
Parce qu'ils réclament la justice sociale, leur discours dérange ...
Hind Meddeb nous parle de son Road movie intime: "Tunisia Clash". la jeune journaliste suit des Artistes, militants, citoyens ordinaires à travers une Tunisie post Ben Ali: ils ont cru qu'ils avaient désormais le droit de tout dire, que la révolution leur avait légué la liberté d'expression...

Hind Meddeb pour son nouveau film Tunisia Clash à la Gaité Lyrique 

Présenté dans le cadre de F.A.M.E, festival cinéma & pop culture de la Gaîté lyrique

Ce film est présenté dans le cadre de F.A.M.E, festival cinéma & pop culture de la Gaîté lyrique, il s'agit de la Première internationale en présence de la réalisatrice le Samedi 12 Mars 2016 à 20h à la Gaité Lyrique.

Phenix, Weld el 15, Emino, Madou, Klay Bbj sont rappeurs, et tunisiens. Après la chute du régime de Ben Ali en 2011 au sortir d’années d’oppression sur les opposants ils ont cru qu'ils avaient désormais le droit de tout dire, que la révolution leur avait légué la liberté d'expression.

De la même manière qu’ils dénonçaient la dictature, ces musiciens prennent aujourd’hui le micro pour dénoncer le nouveau gouvernement et ses errances, ce système corrompu qui tarde à se réformer et l’ombre des Islamistes, toujours plus oppressante. Parce qu'ils réclament la justice sociale, leur discours dérange, à tel point qu'ils tombent sous le coup d'une répression sans précédent.

Ils sont arrêtés en plein concert, condamnés à de la prison ferme pour leurs textes, harcelés au quotidien par la police... “Ce film est un road movie intime” , raconte Hind Meddeb (journaliste franco-tunisienne à qui l’on doit Electro Chaâbi), au moment où le rappeur Weld el 15 est en cavale, dans l'attente de son procès. "Je traverse avec lui et son ami Phenix la Tunisie des banlieues populaires du sud de Tunis jusqu'aux plateaux désertiques du centre. 

Artistesmilitantscitoyens ordinaires, ils me confient leurs rêves et leurs espoirs : entre constat amer,désir de révolte et soif de liberté” . Sur sa route, elle capte au plus près les pulsations de la jeunesse tunisienne la plus affranchie, mais pas la moins inquiète. Un film brutsans filtre, qui peine à dissimuler sous le flow de ces musiciens une noirceur teintée de pessimisme.

Toutes les infos sur le Site de la gaïté Lyrique

 

Troisième édition du Festival f.a.m.e 2016

Du 10 au 13 Mars 2016

Plus éclectique et riche que jamais, le festival de cinéma & pop culture de la Gaîté lyrique revient pour sa troisième édition.

Pour en savoir plus

 

 


Crédit Photo : F.A.M.E

 

Commentaires