La France sacrifie sa jeunesse avec une violence inouïe

Les engagés (2015-2016) Jeudi 14 avril 2016

Réécoute
La France sacrifie sa jeunesse avec une violence inouïe
Rencontre avec Maxime Thory, pour son essai « Les jeunes meurent toujours les premiers ».Un Essai politique sur le frisson de révolte qui traverse aujourd'hui la jeunesse, précarisée et ignorée par une classe politique vieillissante.

Maxime Thory est notre invité , il vient nous présenter son essai Les jeunes meurent toujours les premiers.

Essai politique sur le frisson de révolte qui traverse aujourd'hui la jeunesse, précarisée et ignorée par une classe politique vieillissante.

La France sacrifie sa jeunesse avec une violence inouïe.

Mouvement « Nuit debout », manifestations, blocages : un frisson de révolte traverse la jeunesse de France. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont-ils ses seules solutions ?


Par Maxime Thory, auteur de Les jeunes meurent toujours les premiers.

Alors que la mobilisation lycéenne et étudiante à l’encontre de la « Loi El Komhri » marque l’actualité (Mouvement "Nuit Debout", manifestations et rencontres avec Manuel Valls prévues cette semaine) et démontre l'amplification de la colère de la jeunesse française, Maxime Thory, 24 ans, publie un ouvrage « Les jeunes meurent toujours les premiers » aux éditions Edilivre.

Dans son essai, le jeune auteur porte une voix différente : celle de la masse silencieuse, de tous ces jeunes qui, plutôt que de manifester, défiler, occuper et bloquer des établissements, travaillent pour sortir de la précarité dans laquelle les politiques, les élites, les baby-boomers - génération hédoniste - les a plongés.

Pour Maxime Thory :

Le constat de cet étudiant est en effet sans appel : « Un frisson de révolte traverse actuellement une jeunesse de France précarisée économiquement et ignorée politiquement. Être jeune en France aujourd'hui, c'est lutter pour tout : logement, travail, rien n’est acquis et tout est présentéì comme hors de portée



Maxime Thory avance 10 propositions chocs :
·       une libération des énergies : création d'un contrat unique, passage d'une logique d'assistance à une logique de confiance accordée aux jeunes générations, réécriture totale du code du travail, organisation d'un véritable Grenelle de la jeunesse,
·  ainsi qu’un renouvellement radical du personnel politique et des pratiques : interdiction à vie d’un mandat électif pour tout élu condamné pour détournement de fonds ou fraude fiscale, âge de la retraite pour les parlementaires, quotas de jeunes.

 

Maxime Thory

Maxime Thory est un jeune élu local (24 ans), conseiller municipal en charge du numérique à Montmorency (Val-d'Oise). Il est diplômé de Sciences Po Paris et de la Sorbonne et a également étudié à UC Berkeley (Californie).

Après une expérience de collaborateur parlementaire auprès d'un ancien ministre, il poursuit désormais ses études à Sciences Po.

Cet essai politique est sa première publication.

 

 

Aux Editions Edilivre

La page Facebook

 


Crédit Photo : Facebook

Commentaires