C'est (pas) marqué sur mon front

Les engagés (2015-2016) Mardi 12 avril 2016

Réécoute
C'est (pas) marqué sur mon front
Max Tchung-Ming nous incite par son travail à porter un regard nouveau sur l’autre, sans préjugés. Conscient que notre propre identité est bien plus marquée par la multiplicité des perceptions que par la vision que nous avons nous même, l’artiste nous entraine à nous rapprocher de ses sujets pour mieux comprendre leur réalité

« C'est pas marqué sur mon front »

Avec l'artiste: Max Tchung Ming

Max Tchung-Ming nous incite par son travail à porter un regard nouveau sur l’autre, sans préjugés.

Conscient que notre propre identité est bien plus marquée par la multiplicité des perceptions que par la vision que nous avons nous même, l’artiste nous entraine à nous rapprocher de ses sujets pour mieux comprendre leur réalité.

Ce travail nous incite à porter un regard nouveau sur l’autre, sans préjugés.


 

Brisant les chaines aujourd’hui invisibles des noirs qui peinent à trouver leur place dans une société et un monde professionnel où les a priori ont la vie dure, Max Tchung Ming propose une galerie de portraits de femmes et d’hommes qui ont réussi à imposer leurs compétences.

Sans excès d’honneur et sans indignité, en évitant le cliché éculé de l’exception spectaculaire qui sert de prétexte à une discrimination ordinaire, l’exposition nous présente sans fard les visages d’une nouvelle classe moyenne exemplaire pour tout ceux qui sont encore floués du système.

Retrouvez le projet photographique jusqu'au 13 mai au Centre Culturel de Documentation à Nantes

 

C'est (pas) marqué sur mon Front

La page Facebook

 

 


 

Crédit Photo : la Page Facebook

 

 

 

Commentaires