MàJ du week-end : report mitigé du concert de Drake à Paris

Les CroustiNews Lundi 13 mars 2017

Réécoute
MàJ du week-end : Report mitigé du concert de Drake à Paris
Les places étaient sold-out en quelques minutes et les gens cherchaient encore des tickets à acheter juste avant le début du show, mais ce concert de Drizzy Drake était-il vraiment à la hauteur de nos espérances ?

Sommes-nous devenus trop exigeant ou Drake a livré un concert déceptif hier pour son premier soir dans la capitale ? La première déception vient du côté de la première partie, on m’avait vendu du Lil Wayne, du The Weeknd, ou du Anderson Paak. Heu... résultat un keum, Dvsn, ça se prononce "Division", un mec d’OVO qui faisait des reprises. Bon... Pas génial.

Ensuite, Drake nous a fait poireauter jusqu’à 21h42. Quand on est dans la salle depuis 18h, c'est long...

Clairement 80% des gens voulaient s’ambiancer sur Hotline Bling, One dance et tutti quanti, mais c’étaient des plaisirs éphémères puisque Drake n’a pas chanté ses tubes en entier. Le temps de snaper l’intro et bim c’était terminé. WTF?

On peut aussi noter beaucoup trop de blabla. Il en avait gros sur la patate visiblement. À 86€ la place, en fosse, clairement tu veux qu’il chante le mec pas qu'il se sente fragile comme s'il était posé sur le sofa de son psy.

Pour nous réconforter on a eu une arrivée tonitruante de Nicki Minaj un peu high on va se mentir on l’a tous capté, elle ne carburait pas qu’au Tropico dans les loges… Elle était fidèle à elle-même, comme on l’a connaît, tout en retenu tout en suggestion… pas de vulgarité non jamais, classe sobre…

Bref, du coup, vu qu’on parle du look de Nicky côté public y’a un truc sur lequel je m’interroge régulièrement en concert : pourquoi certaines meufs viennent en mode chaguasse dans la fosse? Talons, dos nu… Sérieux meuf, tu penses vraiment choper Drake ce soir ? Tu penses vraiment qu’il va te shout-out quand il fait le tour de la salle : genre « Hey Big up à toi mon bro avec la casquette OVO et toi là-bas au fond avec ton body couleur chair et des cuissardes léopard hey, tu me rejoins ? »

Non, non, ça n’arrivera pas ! Jamais.

Dernière chose, franchement ce qui justifiait le prix des places, c’était l’installation lumineuse spectaculaire au plafond. Vraiment, jolie prouesse technique et visuelle. Des énormes boules comme des ballons qui bougeaient et changeaient de couleur pendant tout le show c’était dingo.

En réalité, Drake a livré un show instagrammable pas grand chose de plus.

 


Crédit photo : David Wolff - Patrick / Getty images

+ de Drake sur Mouv'
+ de Nicki Minaj sur Mouv'

 

 

Commentaires