MàJ du week-end : Pourquoi Lady Gaga a interprété ses tubes de 2009 au Super Bowl ?

Les CroustiNews Lundi 06 février 2017

Réécoute
MàJ du week-end : Pourquoi Lady Gaga a interprété ses tubes de 2009
Vous n'y avait pas échappé, les treize minutes musclées du show de Lady Gaga pendant la mi-temps du Super Bowl, cependant un détail nous a intrigué...

Après Madonna, Katy Perry, Beyoncé et Bruno Mars, cette nuit c'était au tour de Lady Gaga d'enflammer l'arène du Super Bowl. Après avoir lâché un "God Bless America" et "This Land is Your Land" en réponse aux nouvelles mesures anti-musulmans de Donald Trump, la diva a sauté dans le vide (ce qui est d'ailleurs devenu le Gif le plus partagé aujourd'hui sur les réseaux).

 

Mais un détail nous a tous frappé après avoir maté l'intégralité de sa prestation : Lady Gaga n'a chanté que ses vieux tubes de 2009 / 2010. Telephone, Poker Face, Just Dance, Bad Romance… sont issus de ses albums The Fame et la réédition The Fame Monster. Depuis Lady Gaga a tout de même sorti quatre opus. Bon, trois, on vire d'office Cheek to Cheek, sorti en 2014, c'est son album de reprises jazzy avec Tony Bennett. Du saxo langoureux et des cuivres saccadés, on s'en doute, ça n'aurait pas fait twerker les foules...

Mais alors pourquoi ce choix de tracklist de la part de la chanteuse et de son équipe ?

Tout d'abord, depuis sept ans, Lady Gaga n'a pas fait de tubes aussi puissants que ceux-ci. Et, oui. Ensuite le Super Bowl exige des titres efficaces que tout le monde connaît. Pas de demi-mesure, il faut que ça envoi du lourd et que le show soit explosif. Pas de place pour du piano-voix assommant ou des envolées lyriques. Du coup on se demande pourquoi le Super Bowl n'a pas programmé Lady Gaga plus tôt ? 

 


Crédit photo : Christopher Polk / Bob Levey / Getty images

+ de Croustinews sur Mouv' 

 

Commentaires