Bitch Please! : Et si Kim Kardashian avait inventé son cambriolage ?

Les CroustiNews Vendredi 14 octobre 2016

Réécoute
Bitch Please! : Et si Kim Kardashian avait inventé son cambriolage ?
Arnaque à l'assurance pour éponger les dettes de Kanye West ? Coup de buzz pour booster les audiences en berne de la téléréalité L'incroyable famille Kardashian ? Et si cette histoire de vol de bijoux n'était qu'une énorme fabulation ?

C’est la grosse rumeur de la semaine : Kim Kardashian aurait complètement inventé son cambriolage. En effet cela fait dix jours que la feme de Kanye West s'est faite agressée (à Paris en pleine fashion week) et n'a plus donné signe de vie digitale. Comme une junkie en manque elle doit passer des heures à mater toutes ces photos qu'elle ne peut pas poster...  

Si cette information lancée par le site américain MediaTakeOut s’annonce vraie Kim Kardashian remportera le prix de la mytho d’or 2016, loin devant Nicolas Sarkozy.

Kim qui posait 4 jours avant son agression avec sa bague à 4 millions de dollars


D'après de nombreuses sources le cambriolage serait une énorme escroquerie mise en place par la production de la téléréalité familiale L’incroyable famille Kardashian, diffusée depuis douze ans sur la chaîne E!, qui aurait eu l’idée de ce fait divers planétaire pour booster les audiences de leur prochaine saison.

D’après MédiaTakeOut, la mère maquerelle, Kris Jenner bosserait déjà sur un épisode spécial de deux heures étoffé d'une reconstitution de la scène du vol où Kim a été dépouillée et saucissonnée dans la salle de bain.

Ce qui expliquerait pourquoi Kim Kardashian garde le silence. Et oui, il est hors de question de livrer aux médias les détails de cette soirée, autant garder l'exclusivité pour la chaîne qui les a fait passer de l'ombre à lumière.

Si cette théorie du mytho est avérée, Kim Kardashian risque évidemment des poursuites judiciaires et surtout un bashing hors catégorie

 


Crédit : Instagram de Kim Kardashian 

+ de Croustinews sur Mouv'
+ de Complot sur Mouv'
 

Commentaires