Téléphoner en Europe devient enfin moins cher

Le Hub (2015-2016) Mardi 03 mai 2016

Réécoute
Téléphoner en Europe devient enfin moins cher
Bruxelles s’attaque aux frais d’itinérance. Les prix viennent de chuter et ça sera encore moins cher en 2017.

Les frais d’itinérance, on appelle aussi ça le roaming. Avec un abonnement mobile français, quand on se trouve dans un autre pays de l’union européenne, et qu’on veut téléphoner en France ou surfer sur le web, la facture de téléphone explose. Et c’est valable chez tous les opérateurs...

Mais l’union européenne a imposé un nouvelle règlementation aux opérateurs européen en 2015, et elle vient de rentrer en application. Depuis samedi, les prix sont divisés par 4 pour les appels et les données, c’est a dire quand on surfe sur le web avec son smartphone, et pour les SMS, les prix ont aussi été divisés par 3.

Pourquoi on paye pas le même prix à l’étranger ?

Si on est abonné chez SFR, Orange, Bouygues ou Free, et que l'on part à l'étranger, on utilise d’autres réseaux mobiles, par exemple Vodaphone, O2, T-Mobile.

Et depuis des années, notre opérateur doit payer un droit d’utilisation de ces réseaux étrangers pour que notre téléphone fonctionne. Evidement, il nous fait supporter le coût d’utilisation de ces réseaux étrangers, et c’est pour ça que téléphoner ou surfer sur le web à l’étranger, coute cher sur la facture de l'utilisateur.

Et concrètement, qu’est-ce qui change ?

Depuis samedi, les prix ont été plafonnés. C’est à dire qu’un opérateur ne pourra plus vous facturer plus de 5 centimes la minute pour les appels, 2 centimes par SMS, et 5 centimes par Megaoctet de données téléchargées. Et ça ne va pas faire plaisir aux opérateurs mobiles.

Mais ça reste toujours plus cher que quand on reste en France ?

Oui, mais plus pour longtemps. Le 15 juin 2017, les frais d’itinérance vont complètement disparaitre en Europe, et c’est toujours une décision de Bruxelles pour harmoniser le marché des télécommunications dans l’Union Européenne.

Ca veut dire que dès l’an prochain, on pourra utiliser son forfait français, où les appels et les SMS sont souvent illimités sans risquer le hors forfait. Et pour les données, on pourra regarder des vidéos sur YouTube ou écouter la radio sur le web avec les même conditions qu’en France. Par exemple, si on a un forfait de 10 Go, on pourra piocher dedans.

Mais un conseil, il vaudra toujours mieux utiliser les réseaux Wifi que mobile quand on veut regarder des vidéos, parce que les forfaits de données, ou data, contrairement aux appels et aux SMS, ne sont pas illimités et le hors forfait, ça coute toujours un cher, même en France !

par Nicolas Catard

 


Crédit photo : Maxppp

Commentaires