Prise d’otage de données personnelles : les virus exigent des rançons

Le Hub (2015-2016) Lundi 14 mars 2016

Réécoute
Prise d’otage de données personnelles : les virus exigent des rançons
Une nouvelle forme de menace fait trembler les internautes : Les virus informatiques prennent les disques durs en otage et réclament des rançons pour les libérer !

Et ça se passe même en France. Le ministère de l’Intérieur a posté un tweet la semaine dernière pour mettre en garde contre cette menace qui a déjà fait des victimes en France chez nous.

Par exemple, il y a eu le ministère des transports qui en a fait les frais en Janvier dernier. Plus précisément, la direction générale de l’aviation civile, dont les ordinateurs ont été infectés par le virus Locky. C’est une info qui avait été révélée par Le Canard Enchainé.

La semaine dernière, une nouvelle attaque a ciblé les abonnés de Free. Ils ont reçu un mail qui semblait venir de leur opérateur Internet, et qui est réalité un rançongiciel.

Et c'est quoi un "rançongiciel" ???

C'est simple : un virus qui bloque tout et vous demande de l'argent pour tout vous rendre... Vous recevez tout d'abord un mail qui se fait passer pour un courrier envoyé par Free. Le mail vous indique de vous authentifier pour corriger un problème sur votre compte, et quand vous cliquez, le virus se lance, et votre ordinateur est pris en otage. Le virus encrypte vos données, vous ne pouvez plus ouvrir vos fichiers. Et pour accéder à vos documents, mails, vos photos, il faut payer une rançon.

Il y a eu le même genre d’affaire il y a trois semaines avec un logiciel sur Mac, il fallait payer 400 dollars pour récupérer l’accès à son disque dur.

Alors, on paye ou on paye pas ?

Il vaut mieux ne pas payer. Les données restent bloquées, et pour l’instant il n‘y a pas de remède. Les éditeurs de logiciels d’antivirus sont en train de préparer des antidotes contre ces virus.

Mais attention, car même si on paye, ça ne veut pas dire que les données seront rendues. Alors le mieux est de régulièrement faire des sauvegardes de ses documents, comme ça, si on est pris en otage, on efface tout et on récupère sa sauvegarde.

Comment on peut reconnaitre ces faux emails ?

Il faut se méfier des mails qui vous demandent d’ouvrir des pièces jointes. Free envoie ses factures par email et c’est sans doute pour cette raison que l’opérateur a été la cible de ce virus.

Donc les conseils élémentaires : si vous recevez des mails avec des pièces jointes, avant d’ouvrir les pièces jointes, il faut regarder si le contenu du mail vous semble crédible.

Si on vous indique qu’il y a un problème avec votre carte bancaire, et qu’on vous demande de redonner le numéro, et bien ne le faites pas.

Si vous recevez un mail de part d’une banque chez qui vous n’avez pas de compte, la c’est assez facile de deviner qu’il s’agit d’une arnaque.

Et puis il faut aussi regarder le titre et le contenu du mail. Si c’est à moitié en français et à moitié en anglais, et avec des fautes d’orthographe, c’est louche.

Donc installez un antivirus, faites de sauvegardes, et restez attentifs aux emails que vous recevez.

Par Nicolas Catard

 


Commentaires