Gmail et WhatsApp rejoignent le club des milliardaires

Le Hub (2015-2016) Mardi 02 février 2016

Réécoute
Gmail et WhatsApp rejoignent le club des milliardaires
Gmail et WhatsApp revendiquent un milliard d’utilisateurs chacun, mais comment ils ont réussi ça ?

Google et Facebook ont en effet présenté cette semaine leurs résultats trimestriels, et ils sont contents ! Ils ont franchi le cap symbolique du milliard d’utilisateurs actif pour ces applis. C’est à dire de gens qui utilisent les services au moins une fois par mois.

En trois ans, Gmail a multiplié son nombre d’utilisateurs par deux, et c’est désormais le numéro 1 mondial de l’email.

Comment devenir milliardaire quand on est une appli ?

Pour Gmail, c’est une histoire de famille, et c'est celle de Google. Il y a aussi Chrome, YouTube ou Maps qui ont déjà rejoint le club des milliardaires. Et sur ces plateformes, Google nous rappelle tout le temps que Gmail est l’appli de messagerie la plus cool du monde. Google permet aussi de tester régulièrement des versions beta de Gmail ou même des applis dérivées, comme Inbox qui n’existe que sur Mobile. Et il existe aussi des offres payantes pour les entreprises, qui lui rapportent pas mal d’argent.

Et pour WhatsApp ?

Là, c’est surtout l’histoire d’un pari que Facebook doit absolument gagner !

En 2014, la société de Mark Zuckerberg a posé 20 milliards de dollars sur la table pour racheter WhatsApp. Pour la petite histoire, ils avaient d’abord essayé de racheter SnapChat, ça a foiré, et ils se sont donc rabattus sur WhatsApp. Le problème, c’est que maintenant, il faut faire rentrer du cash pour rentabiliser WhatsApp sans mettre de pub dans l’appli, ils ont toujours dit qu'il n'y aurait jamais de pub.

Donc la première décision a été de la rendre gratuite. Ca ne rapporte rien, mais ça fait grimper le nombre d’utilisateurs.

Et pour gagner de l’argent, Facebook a une autre idée : faire payer les marques. Par exemple, WhatsApp veut proposer aux banques, aux compagnies aériennes, aux magasins, d’utiliser WhatsApp pour discuter avec leurs clients. Ce sont ces services qui devraient rapporter beaucoup d’argent à Facebook.

En tout cas, Zuckerberg croit fort à WhatsApp, il estime même qu’elle peut encore grimper à deux ou trois milliards d’utilisateurs !

 


Crédits photos : Google et WhatsApp

Commentaires