Zara abolit la frontière entre les hommes et les femmes

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mardi 08 mars 2016

Réécoute
Zara abolit la frontière entre les hommes et les femmes
Zara dévoile une nouvelle ligne baptisée “ungendered” (“non genrée”), dans laquelle la frontière entre le “masculin” et le “féminin” sont gommées. Ainsi les hommes peuvent s'habiller en femme, enfin surtout l'inverse...

Le magasin espagnol Zara a produit une collection unisexe dont la taille, la coupe, les modèles est censé aller aussi bien aux hommes qu’aux femmes sous réserve que vous soyez grand et assez fin. Cette nouvelle ligne baptisée “ungendered” (“non genrée”) est l'une des premières collections de vêtements unisexe présentée au grand public.

Une collection basique

Le magasin espagnol ne propose pour l’instant que 16 articles casuals, pas très originaux. Sur le site et en boutique, les deux modèles (un homme et une femme) posent côte à côte avec les mêmes vêtements pour que le client puisse constater les éventuelles différences. On y retrouve des t-shirts, un jean, un sweat-shirt ou encore un jogging aux tons neutres : du gris, du bleus, du blancs.

Vous ne connaissez pas votre taille ? Pas de problèmes, finis les numéros déterminant la taille et la longueur de votre jean : vous choisirez tous vos vêtements dans une des tailles comprises entre le S et le L. Pour les prix, on est dans la gamme TRAFALUC, la gamme la moins chère de Zara donc pour les prix, c’est très abordable : les prix varient de 9,95 euros pour un T-shirt à 39,95 euros pour un jean.

Pour Zara, la frontière entre les hommes et les femmes n'est plus ténue : elle est supprimée, par Séga Kanouté

Des clients partagés

Certains, comme Stéphanie, félicitent la marque espagnole :

 Une bonne nouvelle et un pas de plus pour la fin de la binarité dans la mode


 

D’autres comme Cindy sont plus sceptiques :

J’en pense qu'au vu des modèles, Zara n'a pas vraiment pris de risques avec sa collection 



Quand d’autres, comme l'ex-blogueuse mode Marion Rocks, soulignent le manque d’audace du magasin espagnol :

La collection "ungendered" de ZARA est tout simplement un vestiaire d'homme, complètement normcore. Déception 


 

L'avènement du mannequin XY

Cette collection va dans le sens d'un phénomène que l'on décrit depuis plusieurs mois : les marques et les podiums gomment de plus en plus les différences entre les genres. Il y a quelques mois, la marque Calvin Klein dévoilait le CK2 son premier parfum " no gender ". Désormais, vous pouvez partager votre parfum avec votre moitié.

Au Japon, les Genderless Kei sont des véritables stars. Ces jeunes hommes japonais, au style asexué, adoptent un look androgyne extrême inspiré très fortement de la mode Kawai proche du manga. A 24 ans, Yohdi Kondo est un des vénérables représentants de cette tendance. L'artiste a déjà posé pour les plus grands magazines de mode japonais.

Enfin, rappelez-vous, Jaden Smith (fils de des acteurs Will Smith et Jada Pinkett) est la nouvelle égérie de la campagne femme Louis Vuitton. Néanmoins les podiums sont habitués à franchir les barrières des genres. En se rasant, Casey Legler est devenue la première femme à défiler pour les hommes via l’agence Ford.  Bref, en 2016, il y a des mannequins qui jouent sur les deux tableaux : on les appelle les mannequins XY et les marques comme Zara tente de confirmer un peu plus cette tendance avec plus ou moins de réussite. Avouons-le, cette collection est sans genre... et sans style particulier.

Crédit photos : Zara

Commentaires