Une nouvelle tendance : le "djellaging"...

la leçon de S(tyle) Mardi 30 août 2016

Réécoute
Une nouvelle tendance : le "djellaging"...
Vous passiez des vacances tranquilles, il paraît qu'on a le droit de publier des arrêtés pour vous interdire de porter certaines sapes... ça tombe bien, il y a des choses à revoir.

J'ai profité de ces vacances pour me déconnecter de l’info, du lifestyle quant à la télé, la radio on me parle d’une histoire de burkini. Plusieurs communes littorales ont publié des arrêtés pour interdire le port de ce maillot de bain intégral.

Pire, ce qui me choque est qu'on ne m’a pas demandé mon avis alors que je suis le Docteur Es Sapologie de Mouv'. Même l'ONU a clashé cette décision "stupide" et "discriminatoire". On va remettre les choses dans le bon sens. Plus que le burkini, VESTIMENTAIREMENT parlant il y a d’autres sujets plus grave dans la mode : les sandales chaussettes par exemple, le naturisme, le bronzage à outrance, le bonnet de bain, le maillot de bain taille basse, les crocs etc : ne fallait-il pas publié également un arrêté sur ces sujets ?

 

C’est vrai, on a rien d’autres à faire que de parler d’un maillot de bain intégral que personne n’avait vu jusqu’à présent. Mais ça continue quand même de jaser on a tout entendu. Pour caricaturer, on a eu le droit à  "oui c’est bien, la laicité (terme ô combien équivoque) avant tout" ou "non… c’est pas bien, la liberté avant tout !" - on se calme, c'est de la caricature - Néanmoins, on a bien compris, le voile islamique, tout comme le burkini, ne rentrent pas dans la vision que se fait Manuel Valls de la République lorsqu'il invoque le "sein nu" de Marianne

Marianne, symbole de la république a le sein nu, parce qu'elle nourrit le peuple. Elle n'est pas voilée, parce qu'elle est libre.


 

 
C'est ballot, moi qui promène en débardeur hyper échancré, je risque de nourrir beaucoup de monde... Depuis, Manuel Valls a été repris de volée par une historienne. Nicolas Sarkozy insiste toujours pour qu'une loi interdisant ce maillot de bain intégral soit votée, alors que cela créerait sans doute quelques remous sociétaux et constitutionels.

C'est pas fini, oui ?!

Pour ou contre, contrairement à ce qu’on veut vous faire croire n’est pas porté uniquement par des femmes de confession musulmanes mais aussi par des femmes de confessions juives et catholiques : si vous êtes contre sâchez que ce faux débat pourrait faire les profits d'une entreprise israelienne et pas que...

Cette polémique n'en finit plus mais depuis le conseil d’Etat a invalidé ces arrêtés. Aussi, le tribunal administratif de Nice a fait marche arrière et invalidé l'arrêté municipal de Cannes contre le burkini, suivant l'avis du Conseil d'État sur la liberté de porter ce maillot de bain intégral, selon le comité contre l'islamophobie (CCIF).

Sur le fond, je me garderai bien de donner mon avis mais sur la forme, il va falloir redescendre d'un cran. Rappelez-vous, en mars 2016, la même polémique a éclaté lorsque que Marks and Spencer lançait sa collection de Burkini. Je vous rappelais à cette occasion :

 L'initiative de la marque s'inscrit dans un nouveau courant qui voit les tenues traditionnellement austères des femmes musulmanes se moderniser. Par exemple, on retrouve au coeur de cette nouvelle vague qui se veut émancipatrice, les jeunes "mipsterz" (pour "muslim" et "hipsters") : des fashionistas voilées qui picorent des idées sur des comptes Instagram comme HijabFashion (déjà 1,7 millions de fidèles). 

La toile regorge d'initiatives qui permettent aux femmes de confessions musulmanes de bénéficier de conseils affutés de blogueuses. OummAnna, Hanna MK, Asma Fares, Nadiya B sont Youtubeuses parlent lifestyle, food, beauté et mode.

Cette stratégie ne doit rien au hasard puisqu'à l'horizon 2020, l'industrie de la mode islamique pourrait peser près de 484 milliards de dollars. On pourrait  dire que l’habit ne fait pas le moine mais... l'argent.


 

C'est toujours aussi vraies. La mode appartient à tout le monde ! Quand certaines femmes sont obligées de porter cette tenue [burkini] effectivement il faut le dénoncer. En revanche, si évidemment certaines se sentent bien en burkini pourquoi pas… (ça va je jongle bien ?). Aujourd'hui, j'ajouterai que Moi ! Docteur en sapologie je souscris à ce que disait le premier historien Hérodote : " On ne doit s'occuper que de ce qui nous regarde".

 


Crédits photos : Facebook

 

Commentaires