Ne lavez pas votre jean !

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mercredi 03 février 2016

Réécoute
Ne lavez pas votre jean !
Ce mantra lancé en mai dernier par Chip Bergh, le PDG de la marque Levis Strauss pourrait avoir trouver un écho positif : un ingénieur en textile va bientôt produire un jean anti-tâches et anti-odeurs.

Que celui qui ne s'est jamais tâché en mageant me jette ses premières sapes. Nous avous tous maladroitement sali un jean ou un t-shirt en mangeant un kebab. Lorsque l'accident arrive, tous les ayatollah de la sape ont la même réaction horrifiée. Heureusement, l’américain Salman Choudhry a trouvé la solution à nos (mes ?) inquiétudes.

Salman Choudry est un ingénieur textile. Sa société ODO Denim a mis au point un tissu , un peu spéciale, composé de millions de petits picots. Grâce à ces picots introduits dans le denim toutes les matières rebondissent dessus : que ce soit la salade, les tomates, les oignons et même la sauce samouraï. Aussi, les liquides comme l’eau glissent et perlent au contact de la surface du vêtement.

 

Après une campagne rondement mené sur le site de financement participatif Kickstarter, l'ingénieur est parvenu à récolter un peu plus de 310000 euros pour lancer son projet.

Un jean de l'espace

Saviez-vous que les cosmonautes ne lavent jamais leurs vêtements ? Comme le lavage gaspillerait trop d’eau, les hommes de l'espace portent leurs vêtements jusqu'à ce qu'ils soient trop sales puis les jettent. Et cela est rendu possible grâce à des particules d’argent intégrées à leur combinaison. Ces particules d'argent empêchent les bactéries de proliférer et donc les mauvaises odeurs. Salman Chouldry a utilisé le même procédé sur ces jeans. Ainsi, le denim en plus, d’avoir un jean qui ne salit pas, vous pourrez disposez d'un jean qui ne sent pas mauvais et similaire à un jean " traditionnel " que ce soit dans la coupe, la couleur et les coutures. ODO Denim a même prévu des t-shirt avec ces mêmes propriétés.

 

Des règles inchangées

Disposer d'un " super - jean " ne vous dispensera de bien le porter. N'oubliez pas, on porte un jean à sa taille. Déjà parce que vous y serez plus à l’aise et ensuite parce qu’un jean bien porter peut affiner votre silhouette si vous en avez besoin. Ensuite, n’oubliez pas le jean se porte légèrement serré au niveau de la taille parce qu’il va se  détendre avec le temps. Enfin, choississez une coupe de jean qui mette votre silhouette en valeur.

Pour que ces conditions soit respectées, il va falloir y mettre le prix. Le jean ODO Denim ne coûtera pas plus cher qu'un jean traditionnel de marques comme APC ou Levi's. Vous devrez déboursez 150 dollars pour vous l'offrir dès le mois de juin 2016.

Réduire son empreinte écologique

Le Denim est un solide tissu généralement composé de coton. En moyenne, pour obtenir 1 kg de coton, il faut 7000 litres d’eau , 75 g de pesticides et 2 kg d’engrais chimiques, et c’est pire quand il y a de la teinture sur nos vêtements : ces chiffres représentent notre empreinte écologique (c'est la pression qu'exerce l'homme sur ces ressources naturelles). Pour le réduire, il faudrait plutôt porter des matières comme le lin ou le chanvre beaucoup moins gourmandes en produits chimiques et en eau. On est d’accord, stylistiquement, c’est quand même des matières très moches ou trop souple pour nous protéger du froid.

S'appuyant sur une étude lancée en 2007 par Chip Bergh, le PDG de Levi's, le magazine GQ rappelle que

Le jean moyen, lavé une fois par semaine pendant deux ans, consomme 3500 litres d’eau après production et utilisation (dont 1600 au lavage). Ne pas laver trop souvent son jean devient donc un geste écologique


 

En mai dernier, le magazine Fortune invitait le PDG de Levi Strauss à une conférence sur le développement durable. Chip Bergh y explique que les vêtements de sa marque sont “durables” et n'ont pas besoin d'un lavage intensif. Par le biais d'une anedocte, il raconte que le jean qu'il porte n'a pas été lavé depuis plus d'un an.

 

Si les grosses industries doivent également réduire leur gros imapact écologique, vous pouvez agir à votre petit niveau. Rien ne vous empêche de moins laver votre jean ou d'acquérir ce jean ODO Denom car logiquement vous aurez moins besoin de laver votre jean. Vous pourrez donc aussi réduire votre impact écologique en gaspillant moins d’eau. Sâchez qu’un vêtement normal peut supporter d’être portés deux à cinq fois voir plus pour un jean ( cela ne vous dispense de laver vos sous-vêtements et vos chaussettes. Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire : " ne lavez pas votre jean " !


Crédits photos : ODO Denim

Commentaires