NBA : qui veut voir un match des Cavaliers Burger King ?

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mercredi 27 avril 2016

Réécoute
NBA : qui veut voir un match des Cavaliers Burger King ?
Finies les maillots vierges emblématiques des franchises NBA. Dès la saison 2017-2018, les équipes laisseront apparaître des sponsors sur la partie gauche de la face avant des maillots de basket. Durant cette période test de 3 ans, l’opération pourrait rapporter 100 millions de dollars par an aux équipes.

Une révolution culturelle est en cours. L'info est presque passée inaperçu mais elle a été reperée par Europe 1 et d'autres sites spécialisés dans le basket : les sponsors vont apparaître sur les maillots de basket à partir de la saison 2017/2018. S’il y a bien une chose qu’on kiffe sur les maillots de sports américains, c’est la sobriété de leur maillot : le logo de la franchise, celui de la ligue qui représente la silhouette de Jerry West sur fond rouge et bleu et puis c’est tout. Cette sobriété est l’une des raisons pour laquelle on prête un surnom à la tenue des basketteurs : l’uniforme. Ok dans l'absolu, c'est chiant d'avoir tous les annonceurs présent sur les panneaux autour du terrain de basket ou encore d'avoir les oreilles qui saignent à chaque prononciation du nom des stades " American Airlines Arena " à Miami ou encore du " Toyata Center " à Houston (les joies du "naming", n'est-ce pas ?). Ajoutés à cela les 40 coupures publicitaires par match, ça fait beaucoup mais selon l'économiste Vincent Claudel.

Les sponsors ne pouvaient pas être sur les maillots et se battaient pour être autour des stades, autour des terrains ou dans le nom des Arenas. L'absence de sponsor sur les maillots permettait aux fans de porter facilement les maillots des équipes, de manière décontractée. Ils n'avaient aucun problème à aller dans la rue avec, en dehors des périodes de matches



Aux Etats-Unis, pays où la publicité est reine, ce verrou a sauté pour la ligue de basketball NBA. Jusqu’à présent,  seules les puissantes ligues de baseball (MLB), de football américain (NFL) et de hockey (NHL) autorisaient l’apparition des sponsors sur les maillots en plus des logos de l'équipe et de la ligue. La NBA n’autorisaient les sponsors que sur les maillots d’entraînements et lors des All Star Game.

Les maillots pourraient ressembler à ceux déjà présents lors des précédents All Star Game.

Une affaire de biff

Adam Silver, le patron de la NBA, estime que les 30 franchises NBA pourrait engranger la somme de 100 millions de dollars par saison (88 millions d'euros). Une goutte d’eau par rapport à ce que rapportent les droits TV, qui vont s'élever à 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) par an dès la saison prochaine. Il s’agit évidemment de vendre des nouveaux espaces publicitaires aux annonceurs mais aussi " d'exporter la marque NBA à l'étranger " selon Adam Silver.

Néanmoins, cette nouvelle pratique de sponsoring sera limitée. Le logo du sponsor ne pourra apparaître que la manche gauche du maillot et devra mesurer 6,35 cm sur 6,35 cm. L’autre manche sera réservée au swoosh de Nike, le nouvel équipementier de la NBA pour 8 ans à partir de la saison 2017/2018 , lui aussi soumis à ces règles drastiques. Le " commissionner " affirme que les maillots vierges de toutes publicités seront toujours présents en boutique.

Avec la renommée mondiale des franchises NBA, les propriétaires doivent surement rêver d’obtenir des belles rentrées d'argent grâce au sponsoring comme c’est déjà le cas avec toutes les équipes de sport en Europe (Qatar Airways pour Barcelone, Chevrolet pour Manchester United etc). On espère juste que les franchises américaines n’aillent pas trop loin et qu’on ne se retrouve pas avec des noms d’équipes comme les Chicago KFC, les Cavaliers Burger King ou les Charlottes Mc Do.

 

 



Crédits photo : Getty images

+ de NBA sur Mouv'

Commentaires