Mauvais temps : succombez à l'intemporel trench

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Jeudi 18 février 2016

Réécoute
Mauvais temps : succombez à l'intemporel trench
Le mauvais temps va persister, il va donc falloir vous habiller en conséquence. Il est grand temps de vous acheter un trench : la veste à avoir dans votre armoire.

On reconnait le trench assez facilement à ces dix boutons croisés. On le reconnait grâce à ces couleurs marron, beige, kaki et noir. Le trench, c’est ce pardessus long en coton porté par l’acteur légendaire Humphrey Bogart dans le film " Casablanca "

 

Pour les détails, on reconnait le trench grâce à son col d’officier, ces revers, ces pattes d’épaules et ses boucles métalliques au niveau de la ceinture et des cordons de serrage au niveau du poignet. Le trench, c'est aussi un bavolet, une sorte de plaque de tissu qui va de l’épaule droite au haut de la poitrine : un endroit idéal pour y accrocher ses galons.

Le manteau des tranchées

Le véritable nom du trench est " trench-coat ". Trench-coat mot signifie littéralement " manteau des tranchées ". Ce n’est d'ailleurs pas un hasard si des galons peuvent être accroché au bavolet car, au départ, la veste est destinée aux militaires. Avant la première guerre mondiale, en 1914, Thomas Burberry, le créateur de la marque au même nom, est mandatée par l’armée anglaise pour fabriquer une veste pour les soldats capable de résister aux intempéries.

Il mènera a bien ce mandat grâce à une invention révolutionnaire à l’époque : la gabardine, un tissu imperméable à mailles serrées. Thomas Burberry a inventé cette nouvelle manière de coudre le coton avant la guerre en 1879. Il souhaitait créer une veste capable de résister aux intempéries et surtout respirante parce qu’à cette période ça n’existe pas. Il va donc produire ces premiers trench en s’inspirant des manteaux d’officiers. Pendant la guerre, tous les soldats de l’armée britannique et même d’autres armées vont le porter sur les théâtres d’opération mais aussi dans le civil.

Le trench va être popularisé dans les années 40 par des acteurs hollywoodien de légendes comme Humphrey Bogart, Gene Kelly et Audrey Hepburn. Dans les années 60, le couturier Yves Saint Laurent modernise le pardessus sur les podiums et il finira par envahir les vestiaires masculins et féminins.

Le trench d'Yves Saint Laurent en 1962.

Une pièce intemporelle

Aujourd’hui, le trench est une pièce indispensable des vestiaires féminins et masculins. C’est ce qu’on appelle un basique, un intemporel. Pour ne pas vous tromper dans le choix de votre trench, vérifiez :

- le tombé du trench au niveau des épaules

- la ceinture lanière

- les boutons contrastés (au moins 8)

- le col officier

- Enfin, les trench courts existent mais un vrai trench-coat se porte long (au minimum au dessus du genou pour les personnes petites)

Pour la couleur, restez basique : contentez-vous du marron, kaki, noir ou camel. L’avantage est que ces couleurs se marient avec tout. Pour les plus audacieux, vous pourrez même en trouver dans des tons plus modernes comme, le rose quartz et le bleu serenity

La marque Burberry propose des trench-coats en dentelle de gabardine

Il existe deux manières de porter le trench. Soit vous le porterez avec des bons basiques : un pull gris, un jean bleu (ou noir), des baskets blanches ou une robe noire (pour les filles) feront l'affaire. Soit vous le porterez de manière plus sophistiquée avec un costume ou une jupe par exemple.

Aujourd’hui, il existe un trench pour tous les budgets mais il faut le dire : le vrai trench est un trench de la marque Burberry car le trench est sa signature.


Crédits photos : Burberry


Commentaires