Football : le match le plus élégant de l'histoire

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mercredi 08 juin 2016

Réécoute
Football : le match le plus élégant de l'histoire
PK Foot et la marque de costume Samson ont organisé un match de football avec une tenue particulière : le costume sur-mesure.

Beaucoup d’entre nous ne portent pas de costume pour aller au travail... Encore moins pour jouer au football avec. A l'occasion d'un match organisé par la marque de costume Samson et Pk Foot, deux équipes de six joueurs se sont défiées dans un match de football en costume sur mesure, à l'Urbansoccer de la Défense. Le principe ? Les Diables bleus (en costume bleu, à motif Prince de Galles) ont combattu les Greyhounds en costume gris. Ça a couru, ça a transpiré et aucun costume n'a craqué et cela pour une raison, ils étaient adaptés à la morphologie des joueurs (vive le sur-mesure).

Comment choisir un costume à sa taille ?

La saison des mariages est l'occasion de revenir sur ce qui devra guider votre choix lorsque vous choisirez un costume (en tant qu'invité ou marié). Ne pas avoir l’habitude de se voir en costume est une des premières causes de raté au moment du choix. En fait, c’est le manque d’habitude de notre œil qui est problématique. Pour ne pas vous tromper : observez ce qui se passe autour, inspirez-vous de ceux qui portent le costume correctement. Pensez à tous ces joueurs, à la sortie du bus, arrivant au costume au stade en costume.

Si vous comptez achetez un costume prêt-à-porter, prenez vos mesures. Par définition le prêt-à-porter est une taille standard, et sauf exceptionnelle exception, le costume aura besoin d’être retouché pour vous convenir parfaitement. Ne soyez pas ambitieux, choisissez la bonne taille : pas large ni serré, à votre taille. Par un exemple, un bon pantalon tient tout seul sans ceinture, ne le prenez pas serré. Pareil, pour la veste, vous devez pouvoir fermer votre veste sans rentrer le ventre. Comptez entre 100 et 300 pour un costume prêt-à-porter raisonnable. Au delà, vous achetez un costume estampillé " luxe ".

 

L'essayage

Une fois, votre costume et votre taille repérés. Il faut tester LES costumes, LES essayer dans plusieurs magasins. J'utilise volontairement le pluriel car le premier n'est jamais le bon. N'hésitez pas à demander à un ami (ou une amie) de vous conseiller : choisissez-en un capable de vous dire quand ça ne vous va pas ( A bas l'égo). Il faudra néanmoins surveiller quelques points :

- les épaules. Ce point varie suivant le type de veste choisi, c’est à dire avec ou sans épaulettes. Les épaulettes sont recommandées pour les personnes fluettes alors qu’elles ne sont utiles pour ceux déjà un peu plus baraqués. La couture entre la manche et la veste doit tomber parfaitement au niveau de l’épaule sans empêcher les bras de se croiser. N’hésitez pas à faire quelques mouvements au moment de l’essayage.

- la longueur des manches. Le mieux est de mettre une chemise manche longue qui vous va particulièrement bien au moment de l’essayage. Les poignets de la chemise doivent dépasser d’un centimètre, voire un centimètre et demi de la veste.

- le buste. Une fois la veste fermée, demandez à quelqu’un de se mettre face à vous et de tirer l’encolure de la veste (au niveau du premier bouton) vers lui. La veste ne doit pas bouger sans vous emmener avec elle, si jamais il peut tirer vers lui 5 à 10 cm de veste sans que vous ne soyez tirés, ça veut dire que la veste est trop large. Même si vous pouvez faire retoucher une veste, les couturières ne font pas de miracles, mieux vaut dès le début choisir une veste qui vous sied.

Pour ce look businessmen, Julien Lacheray porte un costume bleu AMI , par Comme un camion

- la ceinture. Pour le pantalon, faites en sorte de ne pas être trop serré dedans. Un pantalon de costume n’est pas un jeans slim, il faut éviter que l’on remarque trop la forme de vos cuisses, mais sans que ce ne soit trop large – tel est le défi proposé par le pantalon de costume.

- l’ourlet. Il est recommandé d’aller faire les essayages en portant une paire de chaussures que vous serez susceptibles de porter avec le dit costume. Ce sera beaucoup plus pratique pour la prise d’ourlet. Surtout ne coupez pas trop court, voir un poil trop long et recouper par la suite.

Une fois que vous aurez trouvé un costume à peu près à votre taille n’hésitez pas à demander des retouches. Vous allez lâcher facilement une petite (ou quelques) centaine(s) d’euros dans un costume alors ne soyez pas pingre sur les 10 ou 15 euros de retouches. Le jour où vous allez récupérer votre costume, une fois les retouches faites, réessayez le costume. Il se peut que les retouches ne vous conviennent pas alors mieux vaut le dire tout de suite.

L'alternative suprême : le costume sur-mesure

Le costume sur-mesures permet de corriger les spécificités physiques. Pour mon cas, j’ai une morphologie en V mince : mes épaules sont larges, mon bassin est plutôt étroit et mes jambes sont longues et fines. Comme pour beaucoup d'hommes, j’ai une dissymétrie naturelle au niveau des épaules.

Le sur-mesure m'a permis d'opté pour un revers cranté plutôt court afin de gommer la largeur du buste. Pour le pantalon, il a fallu baisser le montant à l’avant de celui-ci pour suivre la manière dont je porte le pantalon. Ourlets obligatoires pour mes longues jambes, il est de 4 cm. L’idée ? Raccourcir visuellement la longueur infinie de mes jambes.

Le choix du sur-mesure permet de se laisser séduire par un détail qui fait toute la différence : le choix du tissu et la possibilité d’avoir un produit à ses propres mesures. Les " défauts " peuvent être gommer grâce au " sur-mesure " et confère une allure plus en adéquation avec la morphologie. Évidemment, cela a un coût : comptez au minimum 670 euros chez Samson, 550 € chez French Tailor, 490 euros chez Confident (L'origine des tissus explique la différence de prix).

Cette tenue sur-mesure m'a permis de taper le ballon sans aucunes difficultés. Après un score de 6 buts à la fin du match, Les Diables Bleus ont vaincus les Greyhound aux tirs au but. Pas mal, pour le match le plus élégant de l'histoire...

 


 

Crédit photo : PKFoot

Commentaires