Affaire Pierre-Emerick Aubameyang : le mauvais goût va-t-il devenir stylé ?

la leçon de S(tyle) (2015-2016) Mardi 26 janvier 2016

Réécoute
Affaire Pierre-Emerick Aubameyang : le mauvais goût va-t-il devenir stylé ?
Il y a quelques jours, Pierre Emeryck Aubameyang a cassé internet avec sa veste dorée lors du Canal Football Club. J’avoue, nous avons bien ri devant autant de luminosité sur le plateau. Le moins que l’on puisse dire est que cette veste est d’un mauvais goût indéniable. Mais le mauvais goût peut-il être stylé ?

AÏE, ça pique ! - Avant de recevoir, le footballeur gabonais Pierre-Emerick Aubameyang  au Canal Football Club (CFC), le lancement du journaliste Hervé Mathoux nous a fait craindre le pire :

La première fois, il avait des chaussures qui clignotaient. La deuxième fois, il avait emprunté un cuir rouge à Michael Jackson. Comment va-il arriver ce soir ? le suspense bat son plein…


 


Lorsque Pierre-Emerick Aubameyang (PEA) apparaît… on en revient pas nos yeux. Le ballon d’or africain a débarqué avec une veste dorée, des sneakers dorés  (le rappel avec la veste, n’est ce pas ?) et un pince noir un peu trop grand. Même si l’attaquant du Borussia Dortmund n’a jamais caché sa passion pour la mode, force est de constater qu’il s’est peut-être un petit peu emballé (avec une couverture de survie) avec cette tenue. Ca, plus la coupe de cheveux mi-mohauwk mi-serpière, il n’en fallait pas plus pour que la Twittosphère s’enflamme sur cette tenue brillante de mille feux. Ouverture des hostilités avec l'émission qui le reçoit le @CanalFootClub :

On vous avait prévenu… Attention les yeux avec @Aubameyang7 ! #CFC 


@Touminho n'est clairement pas fan de la tenue artistique du footballeur :

 Aubameyang faut lui dire qu'il n'est pas Michael Jackson 


Quand @ TaniaKessouati voit en Aubameyang un visionnaire du recyclage :

Aubameyang il a revisité le sac à sapin dans le plus grand des calmes #cfc


Et la meilleure punchline est attribuée à @Winawsport :

 Si même Maître Gims ne valide pas la tenue d'Aubameyang, on ne peut plus rien faire 



Le « No Go Zoner » Aubameyang

Si une belle tenue ne fait pas jaser, ce n’est pas le cas de la tenue moche. Et si PEA était un précurseur de la mode incompris ? Car la frontière entre le bon goût et le mauvais goût sera ténue la saison prochaine. Ce style est celui des « No go Zoners » (Une référence directe à la polémique provoquée par Fox News, une chaîne d’information américaine conservatrice, ayant comparé Paris et sa banlieue à une "Zone de non droit").

Au salon professionnel Who’s Next - Le Who’s next, c’est LE salon professionnel où plus de 800 marques viennent proposer les collections que vous aller retrouver en boutique l’année prochaine - On a pu constater que PEA n’était pas si à côté de la plaque que ça. Le cabinet Martine Leherpeur Conseil explique ce que sont les  « No go zoners »

 Ils sont des nouveaux mutants, et font une analogie entre la vie et la rave party : itinérante, joueuse (...) et « dans son jus » Ils laissent une place à l’imperfection pour lâcher la pression 



Le moins que l’on puisse dire est que Pierre-Emerick Aubameyang a relâché une très grosse pression et son style est clairement No Go Zoner car comme eux, il mixe les volumes ( avec sa veste dorée et sa chemise cintrées alors que son pantalon est coupe droite) avec des pièces sports (coucou les sneakers hautes de Patrick Juvet ).

Le No Go Zoner est un saltimbanque de la mode. Il privilégie le confort avant tout. Si bien que son style parfois nomade est à la limite du mauvais goût


 

On retrouve également sur la veste d'Aubameyang, une autre caractéristique du style " No Go Zone ", une base neutre où les matières se mêlent en repoussant les codes du mal assorti : les revers noirs en satin de la veste smoking est allumée par des sequins presque luminiscents en aluminium.

Dans quelques mois, nous retrouverons peut-être Aubameyang dans l’une de ces tenues « No Go Zoners »

 

Le moche, c’est beau

La mode c’est mixer des pièces et leur assurer une certaine cohérence visuelle. La mode, c’est aussi s’amuser. Le beau étant une définition relativement subjective, où se trouve la frontière entre le bon goût et le mauvais goût ?

Dora Moutot a fait du mauvais goût sa marque de fabrique. Sur son blog, « la gazette du Mauvais Goût », elle répertorie de nombreuses pièces que le commun des mortels trouverait moches mais qu’elle trouve beaux. Pour elle, le mauvais goût est une ironie du bon goût.

 

Mal s’habiller pourrait donc être stylé. Figurez-vous qu’avoir aussi un physique « atypique » pourrait aussi vous conduire sur les podiums (ne vous mentez pas, on sait tous que PEA n'a pas le physique de David Beckam). Malgré tout avoir un physique atypique n'est plus un frein dans le milieu de la mode : des mannequins ont réussi à percer dans le milieu ultra normé de la mode. C’est le cas du mannequin Jilly Peppa qui a posé pour la marque de jeans Diesel.

Contrairement à Pierre-Emeryck Aubamayang, la tenue "all-over" en denim de Jilly Peppa est top.

L’année dernière, Marc Jacobs a tenté de gommer la frontière entre le beau et le moche en mettant à l’honneur pour l’une de ces publicités, des « nobodies ». Parmi les 70000 clichés que le créateur a reçu lors de sa campagne sauvage lancée sur Internet, un « nobody » a cassé internet.

 

Comme le souligne, Libération «  Le jeune homme n'est pas un prix de beauté. Il est même l'antithèse de l'archétype habituellement répandu dans les campagnes de pub internationales aux centaines de milliers d'euros de budget.  C'est pourtant lui qui, parmi une dizaine d'autres hipsters excentriques, se démarque et fonctionne le mieux. Et comme, a priori, on est toujours à peu de choses près le moche de quelqu'un, ça peut donner de l'espoir à quiconque rêverait de devenir un beau jour une nouvelle muse de la mode ».

Au fond, peut-être qu'Aubameyang a finalement raison : le mauvais goût et le nouveau beau... non je plaisante.


 

Crédit photo : Capture CFC

Commentaires