Les supporters turcs en colère contre l’arbitrage

La 3ème mi-temps (2016-2017) Mercredi 24 février 2016

Réécoute
Les supporters turcs en colère contre l’arbitrage
Au programme de ce mercredi 24 février : Un vent de révolution souffle en Turquie à cause d’un match de football. Pas d'analyses, pas de scores... Tous les matins dans Good Morning Cefran, Virginie vous révèle les buzz, clashs, gossips et scandales qui secouent le monde du sport.

Un vent de révolution souffle en Turquie à cause d’un match de football.

Dimanche dernier, Galatasaray l'a emporté (2-1) contre Trabzonspor mais le club stambouliote a terminé la rencontre en jouant à 11 contre 7.  Quatre cartons rouge ont donc été infligés par l’arbitre dont un particulièrement insolite.

A la 86eme minute, déjà réduit à neuf, l'arbitre de la rencontre, Deniz Ates Bitnel, excluait un troisième joueur du club de Trabzon, le défenseur belge Luis Cavanda, pour une faute commise dans la surface.

Dégouté du penalty qui venait également d’être sifflé, son coéquipier Salih Dursun réussissait à chiper à l'homme en noir son carton rouge, et le lui brandissait. Une fois parvenu à s'en saisir de nouveau, l'arbitre infligeait à son tour un carton rouge à Dursun.

 

Depuis la colère gronde : lundi les supporters de Trabzonspor ont carrément organisé une manifestation. Ils étaient des centaines, voire des milliers, à manifester dans la ville, en brandissant des cartons rouges.

Mardi, le responsable de la commission turque de l'arbitrage Kuddusi Muftuoglu a lui-même déploré auprès de la presse la performance de l’arbitre et reconnu qu'il avait commis plusieurs erreurs, évoquant une possible mise à l'écart de l'arbitre pendant plusieurs mois.

Et parce que business is business : le club de Trabzonspor a annoncé mardi qu’il allait imprimer des T-shirts à l'effigie de Dursun brandissant le carton rouge à l’arbitre.

 


Crédit photo : Capture d'écran Youtube

Commentaires