Un jeune russe meurt puis se réveille à la morgue

L'incroyable histoire (2015-2016) Mercredi 13 janvier 2016

Réécoute
Un jeune russe meurt d’un coma ethylique et se réveille
Le jeune russe est déclaré mort d'un coma ethylique, transféré à l'hôpital puis se réveille à la morgue. Le plus fou c'est qu'il est retourné boire un verre...

Ça s’est passé à Khasanky dans l’extrême Orient de la Russie. C’était fin décembre. Un peu avant minuit, un jeune homme s’effondre par terre. Il a trop bu : coma ethylique.  Ses amis appellent les urgences, un médecin et se déplace, il l’observe rapidement … et le déclare mort. Le jeune homme est donc pris en charge, envoyé à l’hôpital.

Sauf que, quelques heures plus tard, le jeune homme s’est reveillé à la morgue dans le noir, dans la chambre froide. C’est le froid d’ailleurs qui l’a fait sortir du coma. Quand il a ouvert les yeux, il était encore très alcoolisé, et il n’a pas compris tout de suite où il était. Mais en cherchant à se lever il a senti des « choses » très froides autour de lui, il a paniquer, hurler, frapper à la porte et faire tout ce qu’il pouvait pour dire qu’il était là.

Le pourquoi du comment il a pu sentir les choses froides, c’est que la morgue était tellement surchargée ce soir là, qu’il y avait des cadavres non seulement dans les box, mais aussi sur des tables et par terre sur le sol.

C’est un gardien qui a entendu les cris du jeune homme. Il a eu tellement peur qu’il n’a même pas ouvert au faux macchabé. Il a attendu patiemment que la police arrive et que ca soit eux qui lui ouvre. Et quand la police l’a trouvé, ils lui ont juste posé quelques questions de routine et l’ont laissé repartir.

Et vous savez ce qu’a fait le jeune homme prétendument mort ? Il est retourné boire un verre dans la maison où etait ses amis. Et il les a trouvé en train de faire la fête et boire des coups en hommage à l’homme qu’il était.  Comme quoi il n'y a pas que les médecins qui étaient pressés de l’enterrer...

Commentaires