Les rappeurs unis avec les joueurs de NFL et NBA contre Donald Trump

Good morning Cefran Lundi 25 septembre 2017

Réécoute
Les rappeurs unis avec les joueurs de NFL et NBA contre Donald Trump
Ce week-end, le Président américain a de nouveau créé la polémique et s'est mis les plus grands sportifs du pays à dos

Même quand le président s'intéresse à son pays, il se sent obligé de provoquer. C'était le cas durant le week-end des 23 et 24 septembre. Le Président US a littéralement insulté un joueur de NFL, l'ancien quarterback des San Francisco 49ers, Colin Kaepernick.

En août 2016, il avait été le premier joueur NFL à poser le genou à terre pendant l'hymne national américain, en guise de protestation contre les violences des policiers blancs faites aux Noirs américains. Depuis, plusieurs autres sportifs l'ont suivi. 

Vendredi 22 septembre, pendant un meeting à Huntsville, Donald Trump a manifesté son mécontentement : 

 Quand quelqu'un manque de respect au drapeau, ne seriez-vous pas ravis d'entendre un de ces propriétaires de NFL, dire "foutez-moi ce fils de p*** en hors du terrain tout de suite. (...) Il est viré.


 

Après de tels propos, le mouvement a repris de l'ampleur. Quelques heures après, des images étaient diffusées sur les chaînes de télévision montrant plusieurs joueurs agenouillés.

 

 

Les sportifs n'ont pas été les seuls à se mobiliser. Pendant que plusieurs équipes de la NFL ont refusé de pénétrer sur le terrain durant l'hymne, les basketteurs de NBA et les rappeurs se sont également manifestés.

De leur  côté, comme chaque équipe victorieuse d'un trophée nationale, Les Warriors de Golden State étaient supposés se rendre à la Maison Blanche mais les propos de Trump ont provoqué l'hésitation chez le champion NBA

Le président US a tranché pour eux en décidant de ne pas convier l'équipe NBA victorieuse cette année. 

Face aux caprices de Donald Trump, P. Diddy s'est empressé de répondre sur Twitter

 

 

Ce mec a franchi la ligne rouge, il est temps de lui montrer ce qu'est la Black Excellence  (...) 


 

Le rappeur et producteur J. Cole a lui-même rédigé un long message sur les réseaux sociaux. En voici un extrait :

 

 

Que dieu bénisse les joueurs qui ont eu le courage de poser un genou a terre aujourd’hui. (...)


 

Comme eux, d'autres artistes tels que Common, Justin Bieber, Samuel L Jackson, Mark Hamill ont apporté leur soutien. Stevie Wonder a lui aussi souhaité marquer le coup pendant le Global Citizen Festival de New-York, samedi.

 

 

Sale temps pour Donald Trump en ce moment mais mérité non ? 

Pour finir sur une touche positive, allez mater les vidéos de Kendrick Lamar invitant J. Cole à l'un de ses concerts !

 


 

Crédit photo : Matthew Lewis / Getty Images

+ de Diddy sur Mouv'
+ de J. Cole sur Mouv'

Commentaires