Cardi B affirme avoir été étranglée par un policier à New York

Good morning Cefran Mercredi 20 septembre 2017

Cardi B a déclaré dans ses derniers tweets avoir été récemment étranglée par un policier du N.Y.P.D.(New-York Police Department). Mardi après-midi, ses followers découvrent le tweet suivant : 

 

Je ne peux pas croire que ce flic ait pu essayer de m'étrangler. Les choses deviennent complètement dingues à New-York. Les flics ne savent comment faire leur travail. Ni*** la police. 


 

Face à ce coup de gueule de la rappeuse, un fan réagit en lui demandant si l'agent était de couleur blanche. La jeune femme répond par un "Yeup". Mais très vite, l'ensemble de ces tweets sont supprimés. Depuis, Cardi B n'a toujours pas donné de nouvelles de cette affaire sur les réseaux. 

Ce n'est pas la première fois que celle-ci se manifeste contre les forces de l'ordre. L'année dernière, elle avait tweeté à l'occasion d'un de ses concerts : 

 

Mon concert se déroule à Houston aujourd'hui. Je serai à Dallas dimanche. Arrêtez de me dire de me mettre à l'abri. Ce n'est pas des personnes qui tuent des gens mais les flics. 


 

En 2017, elle a également soutenu le sportif de NFL, Colin Kaepernick, qui s'était mis à genoux pendant l'hymne nationale d'avant match pour protester contre les brutalités policières. 

Une chose est sûre : Cardi B va faire parler d'elle. Par son flow millimétré, ses bangers comme Bodak Yellow, son record de meilleure rappeuse dans les charts depuis 2014, et maintenant par son engagement.

Cette histoire tombe au même moment que la sortie du remix de Bodak Yellow en featuring avec Kodak Black. 



Si le son t'a plu, écoute le mix de Dirty Swift avec les plus gros sons US du moment

 


Crédits photos : Cardi B / Johnny Louis / Getty images

+ de Cardi B sur Mouv'

Commentaires