La cassette a de beaux jours devant elle, mais sous une autre forme !

Culturécité (2015-2016) Mercredi 27 janvier 2016

Réécoute
Taptronic: Vice-versa ou plutôt auto-revers !
Taptronic, c'est Alexis malbert : il détourne, recycle et transforme des cassettes audio et des magnétophones pour en faire des machines à jouer de la musique !

 

Tapetronic c’est Alexis Malbert et vice-versa ou plutôt auto-revers dans son cas.

Depuis 1999, il détourne, recycle et transforme des cassettes audio et des magnétophones pour en faire des machines à jouer de la musique. Inventeur, entre autre, de la Scratchette, la cassette qui scratche, ou de la Vibro-K7, de l’Audio-Skate, du Walkman roulant, il agit directement sur des dispositifs mécaniques permettant de produire une musique curieuse et dynamique où le geste est source d’énergie.

Taptronic c'est aussi un magazine: Discuts

LE NOUVEAU GADGET DU MAGAZINE DISCUTS  :ABONNEZ-VOUS !

Drôle d’idée ? Mais comment c’est arrivé ?

Parti des arts plastiques, tout en ayant eu une influence musicale riche et variée, allant du Punk à l’Electro en passant par le Psychobilly ou le Hip Hop, TAPETRONIC s’est développé depuis la fin des années 90 aux travers de nombreux projets, expérimentations et collaborations. Au départ, il s’agissait surtout d’installations sonores où le mouvement était au centre des intérêts (Walkmans roulants, Audio Skateboards…). Le problème de l’autonomie des machines inventées imposait une constante présence pour éviter tout plantage des systèmes. Petit à petit, la performance devait s’imposer comme une logique inévitable, et sûrement plus cohérente avec les intentions initiales.

RENDEZ-VOUS 2016 !

TAPETRONIC Atelier « Scratch ta K7 ! » ► 12/03 NUIT NUMERIQUE – REIMS (51) INFO
BAL POP TRONIC ► 27/02 LES PASSAGERS DU ZINC – AVIGNON (84) INFO

Après de nombreuses expérimentations et bricolages sur les différents supports de reproduction sonore (vinyle, cd, bande, circuits électroniques…), la cassette a paru contenir une multitude de possibilités. Son choix s’est également fait par le voyage, facilement transportable, équipée d’un baladeur, la cassette s’emmenait partout, en Europe, au Canada ou aux USA. C’est lors d’un séjour d’un an en Allemagne que, passant des nuits entières dans l’atelier à dérouler de la bande que l’idée de la Scratchette est alors apparue (cette cassette permet de jouer un scratch sur un lecteur également transformé). Un excitation soudaine est survenue, il fallait à tout pris développer le concept ! A partir de là, armé d’un Dremel, plein de variantes de cassettes découpées, trouées, assemblées seront inventées, les magnétophones y passant aussi. Toutes les musiques sont explorées, jouées puis enregistrées, tout en questionnant justement le support.
Depuis, les prestations Live se succèdent aussi bien en galerie d’art, en salle de concert, en squat underground qu’à l’opéra !
Aujourd’hui, l’analogique passe un accord avec le numérique, on dépasse le vieux débat qui les opposait. Il est indispensable, même vital, de multiplier les outils nécessaires à la création si on veut encore attirer la curiosité.

La cassette a de beaux jours devant elle, mais sous une autre forme !

Il y a des ateliers :

L’artiste TAPETRONIC vous invite à partager sa passion des manipulations sonores en vous apprenant à détourner et recycler des cassettes audio et des baladeurs pour en faire de nouveaux instruments de musique. Ambiance ludique et magnétique assurée, les possibilités offertes sont infinies : on fabrique des bandes à scratch, on fait rouler des baladeurs, on enregistre sur des supports insolites… et bien plus encore !

Le Site d'Alexis Malbert

La Page Facebook de Discuts

La Page facebook Taptronic

 


Crédit Photo: La page Facebook



Commentaires