Yoga: ça va trop loin

Rien à voir Mercredi 20 août 2014

Réécoute
Yoga: ça va trop loin
Vous avez peut-être pris des bonnes résolutions pour cette rentrée... faire du sport par exemple ? du yoga ? Renoncez.

 

J'avoue, je fais partie de ces gens qui prennent des bonnes résolutions à la rentrée, en septembre. Et c'est vrai qu'en la matière, il y a deux ambiances. Ceux qui decident de prendre un nouveau cap après l'été et ses excès en tout genre et puis ceux qui prennent toutes leurs bonnes résolutions le 1er janvier.

Personnellement, j'avoue que choisir de donner une nouvelle orientation à sa vie pile le jour où une partie de la population française s'oriente contre un platane, je trouve pas ça hyper bon pour le karma. Par ailleurs, le coeur de l'hiver ne m'a jamais semblé être la période idéale pour opérer de gros changement dans une vie: en janvier, généralement, le seul truc qui te fait vraiment rêver, c'est manger du reblochon et dormir avec tes chaussettes.

Voilà pourquoi je suis plutôt team "fin août début septembre".

Résolutions de rentrée

Pour cette nouvelle saison, j'ai décidé :

  • d'arrêter d'être en retard
  • d'arrêter de fumer
  • de prendre un petit déjeuner équilibré
  • de lire le journal tous les matins pendant mon petit-déjeuner équilibré pour me tenir informée de l'actualité de ce monde

 

Bon et ben je dois bien avouer que lundi, jour de prise de fonction de mes bonnes résolutions donc, je suis arrivée avec 45 minutes de retard par rapport à l'heure prévue, parce que je me suis pas réveillée et parce qu'après j'ai trainé chez moi en slop à fumer des clopes devant un replay des reines du shopping. Autant dire que je pars pas sur de très bonnes bases, mais je lâche rien, j'ai encore quelques jours.

Surtout que ma vraie bonne résolution, la plus importante, c'est de faire du sport.

C'est évidemment pas tout de vouloir faire du sport, il faut surtout en choisir un de sport. Et je ne saurai dire pourquoi, mais mon choix s'est porté sur le yoga.

 

Yogapants et Mimisiku

Bon, je ne suis pas tout à fait une néophyte en la matière. Il y a quelques années, j'ai pris des cours de yoga, enfin, un pour être précise. Et je dois bien avouer que cette seule et unique séance ne s'est pas déroulée sous les meilleurs auspices.

 

D'abord, comme le yoga est une activité trendy, j'ai voulu mettre toutes les chances de mon côté en terme de look. Legging, tunique brodée façon ethnique et surtout un adorable petit bandeau en éponge autour de la tête. J'étais persuadée de ressembler à ça.

 

J'étais Irène Cara dans Flashdance, Bebe dans Dirty Dancing, Gisele Bundchen sur instagram. Dans ma tête en tout cas, parce que dans le mur de miroir en face de moi, et dans le regard du prof et de mes congénères, j'étais plutôt ça :

 

 

 

Et ne faites pas trop les malins, vous aussi, avec  un bandeau et une tunique, vous ressemblez à Mimisiku.

Chakra anal

Bon, donc le cours n'a pas super bien commencé. Mais j'ai persisté, jusqu'au drame. Jusqu'au moment où la prof nous a demandé le plus sérieusement du monde, d'ouvrir notre chakra anal. Quatre ans plus tard, je suis encore hantée par cette image d'un chakra anal géant qui s'ouvre et se referme, même si j'ai pas tout à fait compris en quoi ça consistait exactement.

Encore que ma voisine de tapis a eu une une interprétation toute personnelle et particulièrement sonore de l'exercice.

Bon, ben après ça, j'ai arrêté le yoga. Mais là ça y est, j'ai décidé de m'y remettre. D'abord parce l'été, ses apéros qui commencent à 11h du matin et ses multiples sandwiches aux nouilles n'ont pas été sans conséquences pondérales.

Ensuite parce que je me suis dit qu'en quatre ans, la pratique du yoga avait forcément un peu évolué, dans le bon sens. Et c'est vrai, pour une partie de la phrase. Ca a évolué. J'ai fait quelques recherches sur internet pour trouver les nouvelles tendances en matière de yoga. Et je suis tombée sur un article, sur le site Grazia qui recense les nouvelles manières de faire du yoga.

Et c'est bien bien n'importe quoi. Par exemple, aujourd'hui, on peut faire du yoga nuda, qui comme son nom l'indique assez bien consiste a faire du yoga a oilp. Tout nu, donc. Il parait que ça permet de se libérer de ses complexes sans, je cite, "les entraves textiles".  Et il n'y aurait rien de sexuel là-dedans rapporte Grazia. Et heureusement, j'ai envie de dire, parce qu'ouvrir son chakra anal à poil, c'est plus du yoga, c'est la Fistinière.

Ensuite, vous pouvez aussi si vous le souhaitez pratiquer le zooyoga. Le zooyoga, c'est simple: ça consiste a faire des postures avec ou face à des animaux. Toutes sortes d'animaux hein: animaux de compagnie, de la ferme ou encore du zoo. Si, si je vous jure.

Et puis enfin, et allez savoir pourquoi, c'est la discipline que j'ai choisi: l'oneoyoga. Alors, l'oneoyoga, ce sont des stages de yoga mais organisés dans des vignobles. C'est un peu le yoga appliqué aux poches à gnôle puisque des dégusations de vin sont organisées après les séances. Le hic, c'est que ça n'existe pas encore vraiment en France. Mais quand on regarde bien, boire un coup en terrasse c'est déja un peu une salutation au soleil.

 


 

> Retrouvez toutes les chroniques de Rien à voir

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires