Y: The Last Man

Comix Attax Lundi 12 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Y: The Last Man
Seul homme survivant sur Terre, avec toutes les femmes à ses trousses, Yorrick est dans une position bien moins confortable qu'il n'y paraît. Et son génial inventeur, Brian K. Vaughan, va lui en faire baver.

 

Si on s'en tient au pitch de base, ça peut ressembler un peu à une publicité pour déodorant masculin: Yorrick Brown, jeune et sémillant habitant de Brooklyn, se retrouve subitement, suite à l'irruption d'un mal mystérieux, seul homme survivant sur la planète (avec son singe mâle, Esperluette), entouré, donc, de femmes. Sauf qu'évidemment, au lieu de se rouler dans le stupre, le bonhomme va se retrouver pourchassé, traqué à la fois par celles qui en veulent à sa semence, et celles qui veulent finir le travail et anéantir la gent masculine une bonne fois pour toutes. Avec sa fidèle camarade, l'agent 355, il se lance dans un road-trip à la recherche de sa girlfriend, qui vit en Australie, un voyage qui, bien évidemment, va lui faire traverser un nombre incalculable de péripéties.

Un homme, un singe, trois milliards de femmes.

 

Imaginé par Brian K. Vaughan, l'un des auteurs de la série Lost, Y: The Last Man est un petit sommet narratif, une vraie aventure, bien plus complexe que ce que le sommaire résumé ci-dessus laisse entrevoir. Assez anecdotique graphiquement, ce qui ne gêne en rien la lecture, la série est, pour paraphraser les camarades Philippe et Philippe d'Arkham Comics, vraiment l'oeuvre d'un auteur, dont la maîtrise laisse augurer du meilleur pour ses travaux à venir et en cours, dont l'excellente série Saga dont on parlera demain.

Sont pas toutes fans du petit Yorrick...

 

Y: The Last Man est disponible en VF, sous le titre Y, le dernier homme, ce qui est somme toute assez logique, aux éditions Urban Comics.

Commentaires