Y aura t-il encore des rappeuses en France en 2020 ?

Mouv' Futur (2015-2016) Vendredi 19 juin 2015

Réécoute
Y aura t-il encore des rappeuses en France en 2020 ?
Ou sont les rappeuses françaises ? Dans le milieu les filles ne s'imposent pas. Depuis que Diam's a quitté la scène, il y a une place à prendre. En 2015,le rap féminin en France est presque "un champ de ruine". Est ce qu'en 2020 il ne sera plus que poussière ?

C'était dans les années 80. Saliha et son titre "Enfants du ghetto". Une des pionnière de l’émergence du rap en France. La première femme à avoir rappé sur une compilation de hip-hop: "Rapattitude". Dans le milieu des années 1990, on a entendu B-love (sur Rap'attitude 2), Laydee Laistee, Sté Strausz et Princess Aniès. Et puis plus tard Diam's  La dérnière reine qui a décidé de quitter la scène. Depuis la place est vide. Et pour Olivier Cachin, spécialiste rap sur Mouv', il n'y a aujourd'hui personne pour la remplaçer :

Il n'y a tout simplement pas quelqu'un qui soit à la hauteur pour prendre ce trône aujourd'hui. En 2020, à moins d'un miracle j'ai l'impression que le rap féminin sera un souvenir des années 90 sur les compilations



 
Pourtant il y a des jeunes rappeuses comme Sianna Dwayna. Elle a 20 ans. Originaire de Beauvais, elle fait partie des espoirs, elle est de plus en plus demandée. C'est la seule rappeuse programmée au festival Paris Hip Hop. Elle travaille en ce moment sur son 1er album. Elle commençe a avoir une petite notoriété. Comment fait elle pour faire la différence ?

Je ne triche pas je reste moi même. J'écris ce que je pense. Quand on es une fille on doit en faire plus mais je ne me plains pas j'ai été bien accueillie même si c'est un milieu masculin. Dans 5 ans j'éspère que j'aurai fait mon petit chemin


 

Keny Arkana, Casey, .... Elles ont aussi du talent mais restent plutôt discrètes. Il y a pourtant de la demande de la part des maisons de disques mais pas assez d'offres ou du moins de l'offre de qualité selon Seven le manager et producteur de Sianna :

Le problème avec les meufs en France c'est qu'elles se mettent dans la case ou "bitch" ou caillera. Elles ont un manque d'assurance, elles sont sur leur garde. Elles se mettent des barrières toute seule




Un constat assez pessimiste pour les rappeuses en France en 2020. En attendant les garçons eux occupent le terrain. Exemple avec Nekfeu : son premier album sorti le 8 juin dernier s'est écoulé a plus de 35.000 exemplaires lors de sa première semaine .

Commentaires