Y'a un fantôme à l'UMP

République du Mouv' Mercredi 05 septembre 2012

Réécoute
Y'a un fantôme à l'UMP
C’était il y a tout juste quatre mois, Nicolas Sarkozy cédait sa place à la tête de l’État à François Hollande, laissant à l’UMP de nombreuses interrogations sur son avenir. Les proches de l’ex-président se livrent aujourd’hui une bataille pour prendre la tête du parti. Et tous rêvent de marcher dans les pas de Nicolas Sarkozy.

L’un, François Fillon, est déjà identifié comme l’élu de « Saint Germain-des-Prés », l’autre, Jean-François Copé, comme  « le candidat du peuple ».

Les primaires pour élire le chef de clan de l’UMP se dérouleront les 18 et 25 novembre prochain…  Et cette petite guerre des chefs suscite de nombreuses réactions au sein même de l’UMP.

 

Les jeunes membres du tout nouveau collectif « La Nouvelle donne » demandent à leurs ainés de privilégier avant tout le débat d’idées. Dix secrétaires nationaux de l’UMP interpellent les candidats à la présidence du parti dans une lettre ouverte et proposent notamment l’instauration de primaires pour la présidentielle de 2017.

 

La République du Mouv’ s’intéresse ce soir à l’avenir de l’UMP avec Florian Silnicki, membre du collectif « La Nouvelle Donne ».

 

100 jours et plus dans l’opposition, mais n’y a-t-il pas toujours un fantôme à l’UMP ?

 

La République du Mouv’ : Benoît Bouscarel

Attachée de production : Julie Verne

Commentaires