World in progress à Totnes : préparer l'après-pétrole

le Reportage de la Rédaction Vendredi 02 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
World in progress à Totnes : préparer l'après-pétrole
Totnes, au sud-est de l'Angleterre est une "ville en transition." Les habitants et les pouvoirs publics multiplient les initiatives pour limiter leur dépendance au pétrole et leur empreinte carbone. Ou comment imaginer un avenir meilleur à l'échelle d'une ville.

 

 

 

 

Nichée au coeur du Devon, Totnes a tout d'une carte postale : sa verte campagne anglaise, ses petites maisons en pierre et ses marchés colorés. 

7700 habitants, plutôt "upper class" et une philosophie partagée : prendre en main son avenir énergétique, alors qu'on nous annonce la fin du pétrole bon marché d'ici une dizaine d'années.

 

 

 

 

Connue pour abriter une importante communauté New Age, Totnes a pris le tournant transitionnel en 2005 sous l'impulsion de Rob Hopkins, le théoricien du mouvement.

Déplacements doux

Ici, les voitures ne sont pas interdites, mais utilisées le moins possible. Les "rues en transitions" regroupent 550 foyers qui pratiquent l'autopartage. Dans son atelier, Ben Brangwyn alias "Dr Bike" répare gratuitement les vélos des habitants.

Pete Ryeland a fait la une des médias britaniques gràce à ses deux pousse-pousse à l'huile de friture. Ca sent un peu la frite, mais c'est durable et non polluant.

Dr Bike et Pete Ryeland © Soline Demestre
 

Produire et consommer local

 
Pour inciter à consommer local, la ville s'est dotée de sa propre monnaie en 2007, un peu en déshérence aujourd'hui. Cela n'empèche pas la plupart des commerces de se fournir essentiellement via des circuits courts. Jenny, la gérante du pub restaurant "Rumour" n'achète au supermarché que les denrées qu'elle ne trouve pas chez les petits producteurs.
 
Une livre de Totnes et Jenny du "Rumour" © Soline Demestre
 

Imaginer la suite

 
Depuis plusieurs années, les panneaux solaires ont poussé comme des champignons sur les maisons de Totnes.

L'association "Transition Town Totnes" reverse aux oeuvres sociales les revenus générés par la production de courant.

 
L'association s'apprête également à racheter l'ancienne laiterie de la ville (important pourvoyeur d'emplois qui a fermé en 2007) pour en faire des habitations et des commerces à faible empreinte carbone. Un lotissement écolo devrait même sortir de terre dans quelques temps. Des maisons abordables, qui seront construites en torchis ou en paille.

 

 
Futur lotissement et ancienne laiterie © Soline Demestre 
 

Soline Demestre de la rédac' du Mouv' est partie à la rencontre des habitants de Totnes. Retrouvez son reportage complet demain à 10h sur le Mouv' dans World in Progress. Au micro de Laurent Kramer et Soline Demestre :

  • Thomas Porcher, économiste spécialiste du pétrole et auteur de "Le mirage du Gaz de Schiste".
  • Jérôme Gleizes, d' Europe Ecologie les Verts et directeur d'Ecorev, revue critique d'écologie politique.
  • Etienne Lecomte, membre du mouvement de Transition en île de France.

Commentaires