World et laisser Warcraft

Les revues de presse Mardi 10 décembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
World et laisser Warcraft
Les espions de la NSA sont des gros malins, ils ont convaincu leurs patrons de les laisser jouer à WoW pour traquer d'éventuels terroristes. GG les gars.

 

Ca confine au sublime. Dans la pile des révélations complètement tordues que charrie le fameux dossier Snowden sur les écoutes de la NSA, on nous en a sorti une bien bonne. Les espions américains (et leurs collègues anglais) auraient infiltré World of Warcraft et Second Life, afin d'y trouver des vilains terroristes et d'y récolter du renseignement de bon aloi. No. Shit.

D'accord, là c'est la NASA, mais c'est drôle quand même.

 

Les gars sont des génies. Ils ont réussi à convaincre leurs chefs de les laisser jouer sur leurs heures de boulot, au prétexte de sauver la patrie, au mépris de toute logique. Chapeau bas. Une question demeure: est-ce que Leeroy Jenkins était l'un des leurs ?

 

Nous avons également découvert ce matin l'éventualité d'une libération anticipée des Pussy Riot, si on en croit nos confrères de la NPR, et le trailer du prochain Wachowsky, Jupiter Ascending qui a l'air pas mal du tout. La preuve ci-dessous.

 

Thomas Rozec

Retrouvez toutes les revues de presse

> Abonnez-vous au podcast, RSS et iTunes

Commentaires