What Ze Teuf, gazouillis en série

le Reportage de la Rédaction Vendredi 06 décembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
What Ze Teuf ? Gazouillis en série
Diffusée sur D8, "What Ze Teuf" est la première "tweet série" française. Une série écrite et réalisée du jour pour le lendemain sur des idées proposées par les téléspectateurs. Plongée dans les coulisses de ce concept inédit.


Sébastien Sabiron a pu assister à la fabrication de What Ze Teuf. Reportage en cliquant ci-dessus.

On connaissait  les livres dont vous êtes le héros, voici maintenant la série dont vous êtes le scénariste. What Ze Teuf, c'est trois personnages principaux et un "guest" par épisode. A la fin de chaque épisode, les internautes connaissent le nom du prochain guest. Ils sont invités à imaginer la suite sur Twitter, en 140 signes. Les meilleurs tweets sont sélectionnés par les scénaristes pour écrire l'épisode suivant.

What Ze Teuf, épisode 1

Après le premier épisode suivi par 700 000 télespectateurs lundi, le hashtag #WZT s'est classé immédiatement dans les "trendings topics" du réseau social. 500 scénarios proposés, tantôt absurdes, tantôt paillards, mais toujours créatifs. Il s'agissait donc d'imaginer le rôle de Brahim Asloum, le guest de l'épisode 2.

 

Finalement grâce aux twittos, le champion débarque déguisé en vache, pour jouer à "question patate" (une question, un pain dans la figure) avec les deux héros.

Course contre la montre

La série est tournée dans un immense appartement du XIV ème arrondissement de Paris. Un plateau de 300 m2 envahi d'accessoires qui évoquent un lendemain de fête. A l'étage du dessous, un appartement presque aussi grand abrite la régie, la salle de montage et de post-production.

Tournage de l'épisode 1 © Ledouze
  

Chaque jour, l'équipe s'engage dans une véritable course contre la montre. A 23h, fin des tweets. Les quatre auteurs de la série se mettent au travail. Il rendent leur copie au milieu de la nuit et les comédiens reçoivent le script aux aurores. Toute l'équipe se retrouve sur le plateau à 8h pétantes pour une première répétition de l'épisode du jour. Le tournage débute à midi pour s'achever au plus tard à 14h30.

Sara Verhagen campe Julie, l'un des trois personnages principaux. La jeune comédienne est ravie de participer à l'aventure.

Sara Verhagen © Sébastien Sabiron, Le Mouv'

Dès que les prises sont en boîtes, les plans déscendent au quatrième étage et l'épisode est monté dans la foulée. Les heures tournent et la pression monte. Le jour de notre présence, le tournage a pris du retard et les nerfs des monteurs sont mis à rude épreuve.

Ici un faux raccord, là une gaîne de micro sur la jambe d'Héléna Noguerra qui apparaît à l'image. Impossible de refaire une prise ratée, l'épisode doit être finalisé avant 18h30. Un challenge très stimumlant pour Céline, monteuse assistante.

Montage de l'épisode 1 / Ledouze © Nicolas Morice

L'épisode est bouclé sur le fil du rasoir, diffusé le soir même à 20h15 sur D8. Inspirée par les twittos, l'histoire se dévoile peu à peu et les souvenirs de la soirée de la veille reviennent peu à peu aux héros. Dénouement dans le dernier épisode le 20 décembre sur D8.

Reportage pour le Mouv' signé Sébastien Sabiron

Commentaires