Welcome to le Merdistan

Allô la Planète Mercredi 03 septembre 2014

Réécoute
Welcome to le Merdistan
Laurent Houssin rallie le Mont St Michel au Mont Fuji à vélo couché. Le voilà un peu coincé dans les pays "en stan" avec des galères en cascade : problèmes de réseaux, de vélo, de visas... On le plaindrait presque !

 

Le Merdistan, c'est quand tu te fais voler par un pickpocket
ta carte bleue, ton passeport et un paquet de dollars que tu n'as pas voulu laisser dans l'appartement AirBNB
parce que tu avais peur de te les faire voler...
Qu'après tu perds 3 heures à aller porter plainte
 et deux jours à refaire des papiers...


Asiatrek, l'épopée de Laurent Houssin de la France au Japon

Laurent sur Facebook

La chaîne Youtube avec toutes les étapes en vidéo, dernière en date : l'Iran

 

 

Pourquoi Nawel, basée au Caire dans le cadre de sa mission pour le Samu social international, lance-t-elle une campagne de financement participatif pour aider les jeunes égyptiens de la rue ? Réponse sur son blog et dans l'émission.

 

Charles Hedrich est un aventurier, sportif, amoureux des défis et de la nature hors du commun. Multidiscipline, il a réalisé ces dix dernières années des courses de référence (Vendée Globe, Ironman de Nice etc.), des records (record de vitesse de l’Atlantique à la rame etc.) et des premières mondiales (exemple : 2012, premier aller-retour non-stop de l’Atlantique à la rame).

Charles Hedrich s’est attaqué l’été dernier (2013) à une nouvelle première mondiale : le Passage du Nord-Ouest à la rame. Parti du Détroit de Béring, il a parcouru 3 000 kilomètres environ le long des côtes de l’Alaska avant d’être pris dans les glaces et de devoir hiverner dans le premier village Inuit après la frontière canadienne, Tuktoyaktuk. C’est avec beaucoup d’enthousiame que Charles Hedrich ets reparti le 12 juillet 2014 de ce même village pour la deuxième saison. Les paysages sont grandioses, un peu lunaires, et la faune (baleines, bélugas, oies des neiges, phoques…) toujours aussi joueuse s'approche de plus en plus du Rameur des Glaces.  

L'association Respectons la Terre

 

 

Commentaires