Welcome to France, foreign students

Le 7-9 Lundi 16 septembre 2013

Réécoute
Welcome to France
Débarquer à l'aéroport la tête pleine de rêves et se heurter au parcours administratif kafkaïen des universités hexagonales... Pour les étudiants étrangers, la rentrée en France tient souvent de la douche froide. Mais la situation tend à s'améliorer.

 

"Les étudiants étrangers sont les bienvenus en France". C'est le signal que tente d'envoyer le gouvernement aux cerveaux venus d'ailleurs. Des cerveaux sérieusement refroidis par la circulaire Guéant, qui restreignait le passage à l'emploi des étudiants extra-communautaires ayant effectué leur scolarité en France.

Manifestation à Paris du Collecitf du 31 mai contre la circulaire Guéant (fév. 2012) © Whisperpress


Un an et demi après son abrogation (l'un des premiers gestes politiques de François Hollande), les blocages administratifs ont été fortement allégés par la nouvelle majorité. Adoptée le 22 juillet 2012, la loi sur l'Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR), vise a faciliter l'insertion des étudiants étrangers pendant et après leurs études. Le texte prévoit notamment :

  • La mise en place d'un titre de séjour pluriannuel : au lieu de devoir renouveler leur visa chaque année, les inscrits en master et doctorat en bénéficient pour toute la durée de leurs études
  • La généralisation des "guichets uniques" sur les campus : Les étudiants étrangers y trouvent à la fois un représentant de la préfecture et des conseillers pour le logement et la santé. Il en existe déjà en France, ceux de Grenoble et de Nantes viennent tout juste d'ouvrir.
  • L'allongement de six à douze mois de l'Autorisation Provisoire de Séjour (APS) : c'était l'une des principales causes du retour des étudiants extra-communautaires dans leurs pays après leur cursus. Les jeunes diplômés ont désormais plus de temps pour trouver un emploi en France. Et contrairement à ce que prévoyait la circulaire Guéant, les candidats à l'APS ne doivent plus s'engager à rentrer chez eux à la fin de leur première expérience professionnelle.

 

"Viendez étudier au pays du fromage !" © AFP

Des avancées, mais encore de sérieuses lacunes en matière d'attractivité et d'accueil des "talents" étrangers, comme le montre un récent rapport décrypté ici par le Nouvel Obs'. D’où viennent les "foreign students" ? Qu'apportent-ils à la France ? Que viennent-ils y chercher ? Quelles sont leurs difficultés ? Les frais de scolarité doivent-ils être plus élevés pour les étudiants étrangers ?

Questions auxquelles nos invités tenteront de répondre :


Si votre petite cousine vietnamienne se rêve une scolarité en France, rendez-vous ici.

En bonus, voici l’abécédaire de la vie quotidienne en France pour les étrangers: de la capote à l'apéro, tout pour comprendre la culture camembert >>>

 
 

 

Retrouvez tous les jours la Matinale du Mouv', de 7h à 9h, présentée par Benoît Bouscarel, et laissez vos commentaires en direct sur Facebook et Twitter (@matmouv).

>Toutes les émissions sont disponibles par ici.

>Et abonnez-vous au podcast, RSS et I-tunes.

Commentaires