Weekend Affair

Le 16-18 Mercredi 20 novembre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
11/07/14 Le 16-18
09/07/14 Le 16-18
08/07/14 Le 16-18
Weekend Affair
Le duo lillois de Weekend Affair a rejoint nos studios sans embûche pour nous interpréter sa synth pop tatouée et festive, un après-midi qui anticipe sur le weekend, une véritable affair !

 

Férus de synthés analogiques et de gilets en laine, les lillois de Weekend Affair échafaudent une pop électronique agitée et entêtante. Après un premier single remarqué en 2012, le duo sortira le 26 janvier son premier EP « Sweet Face », produit par Rubin Steiner.

En amour comme en musique, les belles rencontres se font partout, mais surtout derrière un zinc. C'est précisément dans un bar lillois que Cyril Debarge - batteur illuminé du combo electro-pop We are enfant terrible - propose début 2012 à Louis Aguilar - songwriter folk tatoué – de prêter sa voix à son nouveau projet. L'affaire n'as pas encore de nom de baptême mais déjà une vibration commune autour des sonorités électro-pop. Ainsi qu'un univers visuel et textuel revendiqué : le bureau et même plus précisément, les relations adultérines au bureau.

En quelques semaines, le duo donne vie à des compositions défiant l'exercice de l'étiquetage stylistique. Cold-wave ? New-wave ? Synth-pop ? Qu'importe le flacon pourvu qu'il y ait du synthé. « Un jour j'ai découvert un synthé monophonique de 1971 dans le grenier de mon père explique Cyril. J'ai alors développé une passion pour cet instrument. Avec Weekend Affair, je compose en essayant d'exploiter pleinement ce type de sonorités ». Une spontanéité qui fait écho à celle déployée par Louis, dont la voix sombre et trapue se frotte à un genre musical jusqu'ici méconnu. « Le gros défi pour moi c'était de me présenter sur scène sans groupe et surtout sans guitare. C'est une toute nouvelle approche. On a l'avantage d'avoir des costumes, ça me permet de me mettre dans la peau d'un personnage ».

En avril 2012, le duo publie un premier single « Boxing Queen », dévoilé par l'entremise de la compilation « 3rd grab bag » du label Parisien DeBonton. Il se fraye ainsi un chemin vers ses premières scènes : dans le Nord, mais aussi à Rennes (Bars en Trans), Dijon (GeNeRiQ) ou Paris (Maroquinerie). La suite de l'histoire s'écrira à partir du 26 janvier prochain, date de sortie de l''EP « Sweet Face ». Pour l'occasion, les deux lillois se sont adjoints les services de Rubin Steiner. Un producteur tourangeau qui ne masque pas son affection pour le duo. « Ils sont formidables, adorables, talentueux et je les aime d'amour. Leurs morceaux me rendent dingue de bonheur. J'ai rien à ajouter. » Nous non plus.

Source : Play it Loud records

 

En concerts :

29 novembre – Béthune

30 novembre – Lille

18 décembre – Paris

 

 

> Réécouter toutes les émissions Rodéo sur le Mouv'

> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

> Devenez fan de la page Facebook

 

 

Commentaires