We Are Enfant Terrible

Le 16-18 Mercredi 16 octobre 2013

Réécoute
Dernières diffusions
11/07/14 Le 16-18
09/07/14 Le 16-18
08/07/14 Le 16-18
We Are Enfant Terrible
Toujours aussi décalé et spontané, le trio We are ENFANT TERRIBLE revient avec un deuxième album à leur image : immédiats, sensuels et dansants. Cet aprèm dans Rodéo !

 

 

 

Passionné d'objets électroniques, de mode bizarroïde et de riffs de guitare tordus, We are Enfant Terrible, créé fin 2008, est un trio masculin féminin exalté. Leur premier album, sorti en avril 2011 chez Last Gang, label de Chromeo, Metric et Crystal Castles, leur a permis de sillonner le globe, de Toronto à Shanghai, d'Austin à Moscou, de Carhaix à Roubaix. De squats punks en premières parties d'artistes célèbres (Peaches, the Ting Tings, Vitalic), We are Enfant Terrible s'est taillé une solide réputation en live comme en studio. Aurélie Sfez de France Inter dira d'eux: « Le groupe nous offre une musique aussi claire que crade, aussi festive que glauque, des sons de jeux vidéos, des saturations cracra, une voix sexy et filtrée. Ils sont jeunes et sauvages, remplis de joie et de tristesse. C'est l'énergie du désespoir, le lendemain de fête où on ne sait plus très bien chez qui ou dans quel lit on a échoué. Ils sont comme un bon citrate de bétaïne, effervescents contre la gueule de bois. Leurs chansons sont le reflet de leur enfance passée à jouer à Pacman ou à Super Mario, le parfum noir et capiteux d'une société d'hommes-machines. Ils sont les héritiers des clubs et de la musique de New Order. C'est l'ambiguïté des sons mignons, travaillés et cheap à la fois. Une sexualité qui se dégage de leurs minauderies."

Source : We Are Enfant Terrible

 

En concerts :

16-11 : La Chaux de Fonds, Suisse

22-11 : La Lune des Pirates - AMIENS

28-11 : Stereolux - NANTES

30-11 : Aeronef – LILLE

07-12 : Morgins - SUISSE

18-12 : Nouveau Casino - PARIS

 

 

> Réécouter toutes les émissions Rodéo sur le Mouv'

> Abonnez-vous au podcast : RSS et iTunes

> Devenez fan de la page Facebook

 

 

Commentaires