Voyage dans les catacombes interdites

le Reportage de la Rédaction Jeudi 01 août 2013

Réécoute
Dernières diffusions
Voyage dans les catacombes interdites
Il y a un Paris sous Paris. 200Kms de galeries creusées dans le sous-sol de la capitale. Ces catacombes-là sont interdites d'accès depuis un demi-siècle. Le Mouv' s'y est rendu, avec l'une des brigades qui surveillent les lieux.

 

François Sauvestre, de la rédac' du Mouv', a suivi des "cataflics" en patrouille dans les couloirs obscurs. Son reportage est dispo en cliquant ci-dessus. Et petit aperçu vidéo ci-dessous :

 

Ambiance de patrouille avec les cataflics © François Sauvestre, Le Mouv'

 

300.000 touristes croient visiter les catacombes de Paris chaque année. Un peu moins de deux kilomètres de couloirs sous-terrains accessibles depuis la place Denfert-Rochereau, dans le XIVe arrondissement. Quarante-cinq minutes de visite sécurisée, au sec, avec des empilements d'os pour faire flipper les mioches.

 

Et puis il y a les vraies catacombes. Cent fois plus vastes, elles traversent toute la ville. Une souricière labirynthique et pleine de dangers : boueuses ou partiellement innondées, elles menacent par endroit de s'écrouler. Certains boyaux nécessitent de ramper. Et gare à vous si les piles de la lampe-torche ne sont pas bien chargées.

 

Un vaillant cataphile clandestin au milieu d'un boyau

 

Ceux qui s'y risquent s'appellent les cataphiles. Ils sont difficiles à dénombrer. La pratique est interdite depuis 1955, mais une vie culturelle alternative demeure, dans la plus totale illégalité. Graffitis, concerts, fêtes en tout genre. On a retrouvé des traces de spéléo-teufs remontant au XVIIIe siècle. C'est ce que nous explique Gilles Thomas, historien et spécialiste des lieux :

 

Salle dite "des huîtres", au sud de Denfert-Rocherau

 

Aujourd'hui, la brigade sportive de la police nationale patrouille dans cet obscur réseau pour coincer les imprudents. Les amendes peuvent aller de quelques dizaines d'euros jusqu'à 3.750€ et six mois d'emprisonnement si vous passez par des tunnels de la SNCF. Mais il y a plus grave : il y a la chanteuse Pink, qui a affronté, six pieds sous terre, un vilain tueur...

 

Catacombs, un film de Tomm Coker et David Elliot © Twisted Pictures, 2007

 

Pas de panique, c'était du cinéma. La police veille. Mais ne faites pas de bêtises, on ne sait jamais.

 

Commentaires