Vers une crise du streaming ?

L'actualité numérique Vendredi 14 novembre 2014

Réécoute
Vers une crise du streaming ?
Le monde de la musique en ligne est loin d'avoir trouvé son modèle, et la démultiplication des plateformes ne risque pas de simplifier la donne.

 

Le monde du streaming musical a été bien agité ces dernières semaines, sur plusieurs fronts simultanés. D'un côté, nous avons la guéguerre Taylor Swift / Spotify. On rappelle les faits: alors que la chanteuse écrase les charts avec son album 1989, elle et son label ont décidé de retirer tout son catalogue de la plateforme de streaming, jugeant que le service ne rétribuait pas suffisamment les artistes.

S'en est suivi une bataille de com' et de chiffres, qui risque de se poursuivre dans les jours qui viennent. Au delà de l'anecdote, l'affaire illustre surtout le malaise grandissant entre acteurs de la musique et acteurs du web, incapables de s'accorder sur un modèle satisfaisant, et mettant au passage l'auditeur sur la touche.

 

Autre front, autre actu, YouTube se lance à son tour dans le mêlée et s'apprête à dégainer Music Key, son propre service de streaming, proposant à son tour une alternative qui ne risque pas de simplifier le game. D'autant qu'un autre géant du net devrait bientôt lui aussi rejoindre la partie: Apple, qui a déboursé une somme plus que coquette pour se payer Beats.

 

Sans vouloir trop s'avancer, on peut présumer que ça n'est pas pour ses casques qu'Apple s'est payé l'entreprise de Dr Dre, mais bien pour son service de streaming, qu'elle compte perfectionner, mais aussi peut-être pour l'expertise de son patron et de ses sidekicks comme Trent Reznor ou Jimmy Iovine.

C'est la théorie du spécialiste d'Apple Neil Cybart, qui, sur son site, décrypte ce qui sera selon lui la stratégie de l'entreprise. Si on en croit son expertise, Apple devrait proposer un service de streaming augmenté, ne se limitant pas du tout à l'écoute, mais offrant aussi de l'info, de la relation fan / artiste, la possibilité de vendre du merchandising, des places de concerts...

Si c'est avéré, c'est ambitieux, mais il faut au moins ça pour espérer s'imposer, ou tout simplement s'insérer, dans un milieu qui frise déjà la saturation...


 

Retrouvez toutes les chroniques "L'actualité numérique"

> Abonnez-vous aux podcasts : RSS et iTunes

Commentaires