Vacances en mode fauché

le Reportage de la Rédaction Vendredi 11 juillet 2014

Réécoute
Dernières diffusions
Vacances en mode fauché
Les résultats définitifs du bac sont tombés. Les bureaux commencent à se vider. Et vous vous sentez pousser des ailes. Vous rêvez d'ailleurs, de voyage, d'aller là où le vent vous porte... Problème, vous n'avez pas un radis

La première chose à laquelle on doit penser quand on s'en va, c'est justement comment on y va ! D'ailleurs, c'est souvent le transport qui prend une grosse part de budget dans le voyage. Si vous optez pour une destination pas trop lointaine, un petit festival en France par exemple, on ne vous apprendra rien en vous parlant du covoiturage...

Sachez simplement qu'il existe des alternatives aux gros sites de covoiturage payants, des groupes facebook par exemple où des internautes proposent directement des trajets, ou encore des nouveaux nés dans les plateformes de covoiturage comme Dreever qui propose une commission fixe à 2€ et surtout la possibilité de contacter directement un conducteur ou un passager, ce qui n'est plus possible par exemple sur le mastodonte Blablacar.

Pour ceux qui partent plus loin et notamment en avion, vous pouvez aussi laisser votre voiture à la garderie au lieu de payer des frais de parking très élevés. L'idée est toute simple, elle vient de Traveler Car. Le principe, c'est que votre voiture est gardée gratuitement pendant vos vacances, et l'entreprise la loue à des personnes qui sont elles en voyage en France. Non seulement vous ne payez pas le parking, mais en plus, vous pouvez toucher une commission sur la location.

Ahmed Miri, le fondateur, a eu cette idée en se basant sur son expérience personnelle.

 

Concrètement il faut s'inscrire sur le site, ensuite l'équipe détermine si votre voiture est louable, et le jour de votre départ, vous l'emmenez à leur parking pas très loin de l'aéroport. Vous êtes conduit jusqu'à votre terminal de départ et l'entreprise se charge du reste. Evidemment, l'assurance est tous risques. Et si votre voiture n'est pas louée, le parking reste gratuit.

 

Plutôt sympa le terrain de Gamping !  © www.gamping.com

 

Une fois que vous êtes arrivés sur place... Il va bien falloir trouver un endroit où dormir ! Alors là, plusieurs options s'offrent à vous. Les auberges de jeunesse bien sûr, restent peu coûteuses. Au camping sauvage, très compliqué car interdit dans beaucoup de pays, préférez le gamping, le camping chez l'habitant. Cela existe depuis un petit moment maintenant, et beaucoup de gens proposent leurs jardins pour y planter sa tente à prix cassés.

Il y a le désormais célèbre couchsurfing, qui met en relation des gens qui cherchent un canapé à squatter et d'autres qui en proposent un. Même si tout le monde connaît, dans la pratique, il y a quelques petites choses à savoir... Petit cours de couchsurfing pour les nuls avec Bastien, qui voyage en ce moment au Canada.



Leçon n°1 :  Bien s'organiser et multiplier les demandes.

 

 

Leçon n°2 : Rester ouvert aux opportunités !

 

 

En bonus : le témoignage de Nino, qui a passé six semaines aux Etats-Unis en dépensant le moins d'argent possible, et surtout, sans plan de voyage... Son credo ? Voyager léger, et dans sa tête aussi.

 

 

Je me suis baladée à Cable Bay, Nouvelle Zélande... via Google Streetview !

 

 

Et pour ceux qui ne partent pas... Un bon plan pour voyager par procuration ! Cela ne nécessite qu'une connexion Internet... L'idée c'est voyager via Google Street View ! On se balade sur la carte, on choisit un endroit, et on s'immerge dans les images. Olivier Hodasava en a fait une expérience totale : il a écrit un livre, Eclats d'Amérique, le récit d'un road trip aux Etats Unis, qu'il a rédigé à partir de ses ballades virtuelles... Il nous raconte ce voyage "pour de faux".

 

Ecoutez un extrait du livre d'Olivier Hodasava, lu par l'auteur

 

Et rendez-vous sur le blog d'Olivier, il adore recevoir des contributions de voyageurs virtuels !

 

 

Les choix actu du Mouv', c'est tous les jours dans le Reportage de la Rédaction

Et abonnez-vous au podcast RSS et iTunes

Reportage et mise en page : Magali Fichter


Photos de couverture : cc Flickr onesecbeforethedub et Airflore 

 

Commentaires