Va-t-on fermer l'auberge espagnole ?

Pendant ce temps, à Vera Cruz (old) Mercredi 20 novembre 2013

Réécoute
Va-t-on fermer l'auberge espagnole ?
Les étudiants espagnols se mobilisent. Grève générale ce mercredi et défilé devant le Sénat. Des actions pour protester contre la saignée en cours dans le budget des universités. Le nombre de boursiers s'écroule. Le programme Erasmus est menacé.

 

Marie-Hélène Ballestero, notre correspondante à Madrid, nous dit tout sur la grogne étudiante dans son pays. Cliquez ci-dessus.

 

José Ignacio Wert n'est pas l'homme politique le plus populaire d'Espagne. Surtout pas sur les campus. Ministre de l'éducation nationale, il est responsable de la "loi Wert", adoptée par les députés le mois dernier. Les étudiants défilaient ce matin entre le Sénat et le Ministère pour tenter de la faire abroger. Ce n'est pas une première: 80% d'entre eux manifestaient déjà il y a quinze jours (20% seulement d'après la police).

 

Manifestation étudiante ce mercredi à Sanlucar de Barrameda © Sanlucar Digital, 2013

 

La loi Wert, c'est le petit diminutif pour "loi organique d'amélioration de la qualité éducative". Et par "amélioration", il faut comprendre : réduction drastique du budget des universités. Il y aura moins de boursiers, moins de profs, des coupes dans tous les coins. Ca fait mal, dans un contexte déjà très difficile : les frais de scolarité ont explosé en deux ans (passant de 843€ à 1620€ en fac de droit).

 

Manifestation étudiante (aussi) ce mercredi à Cadix © Cadiz Directo, 2013

 

La foule réclame la démission du ministre. Ce sera sans doute compliqué. Mais cette mobilisation massive a déjà eu un effet : José Ignacio Wert espérait supprimer dès maintenant les bourses d'étudiants Erasmus actuellement à l'étranger (ce qui aurait précipité leur retour). Il attendra finalement la rentrée prochaine pour ça. Sympa. L'Espagne est l'un des pays européens les plus présents dans ce programme d'échange. D'où l'importance majeure de l'issue de ce bras de fer.

 

Nos autres articles sur le programme Erasmus, c'est par ici.

Parce qu'il y a toujours un Vera Cruz à l'autre bout du monde, retrouvez l'ensemble de nos reportages en cliquant par  !

Et abonnez vous au podcast, RRS et iTunes.


Commentaires